Esquisses, vol. 27, no 1, printemps 2016

Frank Lloyd Wright

Gros nom, petite maison

Résidence George D. sturges, Los Angeles (États-Unis), Frank Lloyd Wright
Photo : Bobak Ha'Eri

Fait rare dans le marché immobilier, une maison signée Frank Lloyd Wright a été mise en vente à Los Angeles en février dernier. Fait encore plus rare, elle a fait l’objet d’une enchère menée par une maison spécialisée dans les œuvres d’art. La propriété n’a cependant pas été vendue lors de la séance, faute d’acquéreur capable de la restaurer convenablement.

La résidence George D. Sturges, construite en 1939, fait à peine 111 m2. Elle constitue le seul exemple à Los Angeles des maisons usoniennes, conçues par Wright à l’intention des familles modestes. Achetée pour 60 000 $ en 1967 par ses derniers propriétaires, l’acteur Jack Larson et le réalisateur-scénariste James Bridges, tous deux décédés, elle est aujourd’hui évaluée entre 2,5 et 3 M$ US. Elle nécessite cependant d’importants travaux. On pourrait parler d’une aubaine pour bricoleur de luxe.