Architectes contre les changements climatiques

© Télescopages, Phil Allard, 2016

Les changements climatiques sont un sujet chaud ces jours-ci et les architectes sont de plus en plus incités à s'engager concrètement et à exercer leur influence pour réduire les impacts écologiques liés à la pratique de l'architecture.

D'abord, dans un discours prononcé en ouverture du colloque « Architecture durable objectif 2030. Vers des bâtiments à faibles émissions carbone » organisé le 7 novembre dernier par le Conseil du bâtiment durable du Canada, la présidente de l'OAQ, Nathalie Dion a invité les architectes à respecter l'engagement proposé par le Défi 2030 afin que toutes leurs réalisations soient carboneutres dans 12 ans, et a rappelé les gestes posés par l'OAQ en cette matière.

Une déclaration des architectes québécois

Parallèlement, les architectes Alexandre Thibodeau, Jean-Christophe Leblond et Laurent McComber ont lancé la déclaration climatique des architectes. Elle fait suite à l'appel à l’action lancé par le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, quant à l'importance d'agir face à l'urgence de la crise climatique. La déclaration des architectes québécois est un appel à l'engagement du gouvernement du Québec à l'aube de la rentrée parlementaire du 27 novembre prochain.

Cette déclaration rappelle que la pratique de l'architecture est directement liée aux causes du réchauffement climatique et que les architectes étudient ces enjeux depuis plusieurs décennies. En signant cette déclaration,  les architectes s'engagent à faire connaître et mettre en pratique des solutions qui accéléreront la transition écologique.

L'OAQ tient à féliciter ces trois membres qui invitent les architectes à exercer leur leadership et leur influence en tant que bâtisseurs de villes. 

Les citoyens pressent également les gouvernements d'adopter une politique de l'architecture

Depuis le 7 novembre dernier, les Québécoises et Québécois sont invités à signer le Pacte pour la transition. Les signataires s’engagent ainsi solennellement à poser des gestes pour réduire leur empreinte écologique. En contrepartie de leurs efforts, ils exigent des gouvernements qu’ils s’engagent eux aussi à agir de façon responsable, notamment en adoptant rapidement une Politique nationale sur la Protection de la biodiversité et une Politique de l’architecture et de l’aménagement, des éléments à l'égard desquels l'OAQ réclame depuis plusieurs années l'engagement concret des gouvernements.

Lire l'allocution de Nathalie Dion
Lire et signer la déclaration climatique des architectes
Lire et signer le pacte