Le prix Ernest-Cormier remis à Manon Asselin

Rénovation de la salle Wilfrid-Pelletier, lauréat du prix d'excellence Mise en valeur du patrimoine 2017, réalisée par Atelier TAG + Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium. Crédit photo: Adrien Williams, Pawel Karwowski

Le gouvernement du Québec a décerné le prix Ernest-Cormier 2018 à l’architecte Manon Asselin, lors de la cérémonie de remise des Prix du Québec, tenue le 21 novembre à l’hôtel du Parlement. L’évènement a eu lieu en présence du ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, et de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Mme Nathalie Roy. 

Diplômé de l’École d’architecture de l’Université McGill au début des années 1990, Manon Asselin pratique depuis au sein de la firme Atelier TAG, qu'elle a elle-même fondée en 1997. Elle a dirigé la conception et la réalisation de nombreux projets institutionnels, en particulier dans le domaine culturel. Citons notamment le  théâtre du Vieux-Terrebonne, le pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein du Musée des beaux-arts de Montréal, le théâtre Gilles-Vigneault de Saint-Jérôme, les bibliothèques de Saint-Hubert et de Châteauguay ainsi que la rénovation de la salle Wilfrid-Pelletier.  « Dans les lieux signés par Manon Asselin et ses collaborateurs, les gens évoluent avec aisance. Parce que, bien au-delà des réalisations et des honneurs reçus, l’architecte s’illustre par sa conscience du geste social. Voilà pourquoi il résulte des conceptions de Manon Asselin des insertions urbaines réussies », indique le site des Prix du Québec.

Au fil de sa carrière, Manon Asselin a reçu quatre médailles du Gouverneur général du Canada, quelques prix d’excellence de l’OAQ et d'autres distinctions aux niveaux canadien et international.

Rappelons que le prix Ernest-Cormier vise à souligner l’ensemble d’une œuvre dans les domaines de l’architecture, de l’architecture du paysage, de l’urbanisme, du design industriel, du design d’intérieur et du design urbain. Ce prix a été créé par le gouvernement du Québec en 2014, dans une volonté de reconnaître l’architecture et le design comme des disciplines culturelles. La distinction a été intégrée aux Prix du Québec, remis annuellement dans plusieurs domaines de la culture et des sciences.