Nouvelle étape vers la mobilité Canada-Europe

Dans l'ordre habituel, Georg Pendl, président du Conseil des Architectes d’Europe, Peteris Ustubs, ambassadeur de la délégation de l'Union européenne au Canada, Nathalie Dion, présidente de l'Ordre des architectes du Québec, André François Giroux, directeur du Secrétariat accords commerciaux et de l’accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne, Affaires mondiales Canada ainsi que Peter Streith, président du comité des relations internationales au sein du ROAC.

Le 26 octobre à Montréal, en présence de représentants du Conseil des architectes d’Europe, les représentants des 11 ordres d’architectes du Canada, réunis au sein du Regroupement des ordres d'architectes du Canada, ont procédé à la ratification d'un Accord de reconnaissance mutuelle pour l’exercice de l’architecture. Il s'agit d'une nouvelle étape en vue de faciliter la mobilité professionnelle des architectes entre le Canada et l'Europe. Rappelons que cet accord avait été ratifié par le Conseil des architectes d'Europe au printemps 2018.

Pour entrer en vigueur, l'ARM Canada-Europe devra être approuvé par les instances gouvernementales. Ces démarches, qui s'inscrivent dans le cadre de l’Accord économique et commercial global Canada — Union européenne, devraient être complétées au cours de la prochaine année.

Le choix de Montréal pour la signature de cet accord est révélateur du leadership exercé par l'OAQ dans ce dossier. Invitée à prendre la parole à l'occasion de la signature, Nathalie Dion, présidente de l'OAQ, se réjouit d'avancer vers de nouvelles possibilités pour les architectes, qui permettront certainement de stimuler la pratique de part et d'autre de l'Atlantique.

Pour réaliser ce projet, les ordres canadiens ont bénéficié du soutien financier du gouvernement fédéral, par le biais d'Emploi et Développement social Canada. Nous tenons à les en remercier. 

NOTEZ QUE CET ACCORD N'EST PAS ENCORE EN VIGUEUR.