Les compétences de l'architecte

Pour mener à bien sa mission de protection du public, l’Ordre s’est doté d’un guide qui présente l’ensemble des compétences nécessaires à l’exercice de la profession d'architecte.

Ce document constitue l’outil de référence pour encadrer la profession, procéder aux inspections et réaliser le programme de surveillance générale. Il est le fruit d’un travail rigoureusement mené par un comité directeur composé de personnes reconnues dans la profession au Québec. Un vingtaine d'architectes aux profils divers ont aussi mis à profit leur expertise à divers moments-clés dans le processus d’élaboration.

Référentiel de compétences 
Version complète, 148 pages

Chapitre 3 - Les exigences et les compétences propres à la profession
82 pages

Objectifs du référentiel des compétences


Utilité pour l’Ordre

• Documenter la pratique de ses membres ;
• Guider les travaux des comités d’inspection, d’admission et de formation ;
• Mieux faire comprendre la profession d’architecte au grand public ;
• Réaliser sa mission de protection du public en s’assurant que les membres disposent des compétences requises pour exercer la profession.

Utilité pour les architectes et futurs architectes 
• Mieux comprendre les attentes de l’Ordre à l’égard de leur pratique ;
• Faciliter l’élaboration de leur plan de développement professionnel ;
• Mieux faire comprendre la profession d’architecte à leurs clients et collaborateurs ;
• Guider les architectes patrons dans leurs processus d'embauche et d'évaluation d'employés.

Utilité pour le grand public
• Mieux comprendre la nature du travail et les services offerts par les architectes.

Utilité pour les professeurs et formateurs
• Mieux comprendre les attentes de l’Ordre à l’égard de la pratique de l’architecture au Québec.


Le référentiel de compétences dans le parcours professionnel

Plusieurs documents énumèrent les compétences attendues des candidats à l’exercice de la profession d’architecte. Toutefois, aucun ne fait état des compétences mobilisées dans la pratique actuelle ou future de l’architecte québécois. 



Quatre grands domaines de compétences

Le tableau suivant présente les compétences associées aux quatre domaines de compétence. Pour en savoir plus sur chacune des compétences et leurs dimensions opérationnelles, consultez cet extrait du référentiel.

Les compétences présentées dans le référentiel sont énoncées en fonction d’un résultat attendu, qui suppose l’intégration des savoirs-connaissances, des savoir-faire et des savoir-être de l’architecte. Une compétence consiste en la mobilisation, dans l’action, de ces trois savoirs et de toutes les ressources utiles dans le contexte précis d’une activité professionnelle.

1. La conduite d’un processus de conception et de réalisation d’un projet en architecture
1.1 Être capable d’évaluer les besoins d’un client au regard d’un projet en architecture, de mener les études pertinentes, d’élaborer un programme architectural et de s’entendre avec le client sur les orientations à retenir dans le projet
1.2 Être capable de concevoir un projet en architecture et d’en convenir avec le client
1.3 Être capable d’assurer la production des documents liés au projet définitif et au processus d’appel d’offres d’un projet en architecture et de contribuer au processus d’appel d’offres
1.4 Être capable d’administrer un contrat de construction et d’assurer le suivi de chantier



2. La gestion des éléments-clés entourant la conduite d’un processus de conception et de réalisation d’un projet en architecture
2.1 Être capable de produire les documents liés à la pratique professionnelle
2.2 Être capable d’administrer les affaires d’un bureau d’architectes ou d’un service concerné par la conception et la réalisation de projets en architecture dans toute autre organisation
2.3 Être capable d’agir en tant qu’architecte dans un contexte de collaboration professionnelle intradisciplinaire ou interdisciplinaire
2.4 Être capable d’exploiter l’information utile pour la prestation des services en tant qu’architecte



3. Le développement professionnel continu
3.1 Être capable de produire un plan de formation continue adapté à ses besoins de développement professionnel
3.2 Être capable de mettre en œuvre un plan de formation continue adapté à ses besoins de développement professionnel, d’en utiliser les acquis et de l’actualiser



4. La participation à l’évolution et au rayonnement de la profession
4.1 Être capable de contribuer au transfert des connaissances en architecture
4.2 Être capable de contribuer à l’approfondissement et à la communication des connaissances en architecture