Esquisses, vol. 22, no 2, été 2011

Le chantier le plus écolo du monde

Eurogate : le nom suscite un bâillement, suggérant au mieux quelque frasque d’un lointain dirigeant européen. Malgré ce nom rébarbatif, il s’agit en fait d’un chantier unique au monde, quasiment inimaginable sous nos latitudes : un HLM de 740 logements répondant entièrement aux normes de la construction passive.

C’est à Vienne que ça se passe. En dépit de son coût de la vie élevé, la capitale autrichienne fait figure de pionnière en matière de logement social. Jugez-en par vous-même : pour un logement de trois pièces de 80 m2 (près de 900 pi2), les futurs locataires débourseront en moyenne 600 € par mois, soit environ 820 $, avec accès au métro en bas de chez soi. On parle ici du centre-ville de l’une des métropoles les plus chères d’Europe, une ville qui nage en plein boom économique.

Mais surtout, les futurs locataires réaliseront des économies d’énergie substantielles, puisque ces logements passifs réduiront les pertes de chaleur et maximiseront l’isolation thermique. Dans un pays largement dépendant du gaz russe et traumatisé par les catastrophes nucléaires, c’est un avantage non négligeable. Selon l’un des architectes du projet, Albert Wimmer, à l’avenir, tous les bâtiments devront être construits sur le modèle de ceux de ce projet.

Les travaux vont bon train, et les premiers locataires d’Eurogate recevront leur clé en septembre prochain. À quand un Plateaugate ?

Source : Rue89