Esquisses, vol. 22, no 2, été 2011

Le tube de l'été

Barbie a décidément du mal à se brancher. Après avoir épousé les métiers de dentiste, d’ingénieur et de pizzaïola, pour ne nommer que ceux-là, la voici maintenant architecte. Son nouveau look? Casque de chantier (sous le bras, coiffure oblige), bottillons à talons hauts, robe à motifs de gratte-ciel… un classique de la femme architecte, comme tout le monde sait. Et alors qu’elle aurait pu se contenter d’un iPad, comme le soulignait récemment le fil Twitter d’Architectmag, la voilà affublée d’un archaïque tube à plans et d’une maquette. Pfff!

Barbie architecte fera son entrée sur les rayons des magasins canadiens en septembre prochain, mais on peut d’ici là acheter la poupée en ligne. Pire : on peut s’abonner à la page Facebook de Barbie. Nombre de membres? Plus de deux millions! Comme une vraie personne, Barbie fait des « statuts » où elle raconte sa vie amoureuse avec Ken, publie des photos et envoie des pokes à ses fans. Qui sont d’ailleurs nombreux à communiquer avec elle : environ 1000 à 2000 personnes (en principe, adultes et adolescents) aiment ou commentent les nombreuses inepties du jour. Surréaliste, vous dites?

Qu’on se console : faute de profits, le magasin Barbie lancé à Shanghai il y a deux ans a fermé ses portes en mars dernier. Outre une orgie de poupées blondes, l’immense temple rose incorporait restaurant, bar et spa. Barbie architecte devra en faire son deuil…