Esquisses, vol. 22, no 2, été 2011

Lectures

Lectures

Architecture Now 7

Philip Jodidio

L’auteur récidiviste Philip Jodidio enfile une autre perle à sa collection « Architecture Now ». Ce septième élément aurait aisément pu s’intituler « Architecture Wow », car on côtoie ici des conceptions modernes, avant-gardistes, voire extravagantes. D’hôtels en théâtres, des transports en commun aux tours de télévision, cette brique abondamment illustrée donne à voir des projets audacieux érigés aux quatre coins du monde (mais surtout en Europe ou, du moins, là où l’argent n’est pas un obstacle à l’imagination). Un must : une plateforme tout bois enjambant comme par magie les sommets enneigés du Tyrol. Jodidio met en scène une architecture qui décoiffe, mais qui nous laisse quand même un p’tit creux dans l’estomac : on aimerait savoir comment machin a réalisé ceci, ou comment l’autre arrive à faire tenir cela. N’empêche, voilà 70 projets qui serviront de carburant à la machine à idées. Présentés en trois langues : anglais, français, allemand.

Éditions Taschen, 2010, 479 pages

Le Québec a-t-il mal à son architecture?

Poser la question, c’est sans doute y répondre! La revue universitaire Argument se penche sur le désintérêt qui semble prévaloir au Québec pour les questions architecturales et la qualité du cadre bâti, bien que la province entretienne le fantasme d’une culture distincte en Amérique du Nord. Dans l’entrevue qui ouvre ce dossier, Lise Bissonnette livre un vibrant plaidoyer pour une vision plus européenne, un abandon de l’obsession d’une construction bon marché et une généralisation des concours d’architecture. Les quatre autres articles explorent les fondements historiques, sociaux et politiques du manque de créativité dans le bâtiment et l’urbanisme, ainsi que l’état de la situation et de la réglementation. Parmi ceux-ci, un papier signé Hélène Lefranc, agente de recherche et de liaison de l’Ordre, dont nous vous recommandons en toute objectivité la lecture. Après avoir parcouru le dossier, vous serez fin prêts à assister à la table ronde sur le sujet dans le cadre du Forum des architectes, le 17 juin.

Argument, vol. 13, no 2 (printemps-été 2011), 212 pages

Wood, Architecture Now!

Philip Jodidio

Cette série, qui surfe sur les tendances de l’architecture contemporaine, ne pouvait passer à côté de l’engouement pour le bois. Sans surprise sur sa forme – de belles illustrations accompagnées de textes brefs présentant les projets et les firmes les ayant réalisés –, le recueil fascine plutôt par les œuvres montrées. Dès le départ, deux bâtiments étonnants servant à l’hébergement d’animaux donnent le ton : une étable et un mini-zoo conçus par l’agence néerlandaise 70F. Tel un résumé du matériau, ils sont remarquables de simplicité, de fonctionnalité et de modernité dans leur ligne. À méditer au Québec où on souhaiterait plutôt ériger les bâtiments agricoles sans architectes! Il est intéressant ensuite de passer de la minuscule maison de thé japonisante, qui apparaît comme un gadget branché, au projet plus utilitaire de cafétéria et garderie allemande. Si le résidentiel se taille la part du lion dans le livre, c’est en effet l’utilisation du bois dans les bâtiments publics ou d’entreprises qui est la plus inspirante, et cela dans des volumes ou structures parfois complexes.

Éditions Taschen, 2011, 416 pages

Construire, rénover, transformer: Les meilleures idées d’architectes pour réussir votre projet

Lucie Lavigne

On connaît bien Lucie Lavigne et son intérêt pour l’architecture de qualité, qu’elle transmet chaque semaine aux lecteurs de La Presse aussi bien qu’aux internautes friands de ses capsules vidéo. Elle signe ici un premier ouvrage dans lequel elle annonce ses couleurs d’entrée de jeu : sus aux néomanoirs à pignons qui poussent à proximité des complexes 10-30 de ce monde! Ses choix se portent plutôt sur des maisons contemporaines (dont la sienne) qu’elle s’amuse à découper en tableaux : escaliers, façades, cuisines, terrasses, etc. On reste majoritairement au Québec, bien que quelques logis torontois viennent compléter le panorama. Pour chacun des projets, l’auteure souligne les astuces et les bons coups de l’architecte concepteur. Et comme le bouquin s’adresse au grand public, elle répond à des questions ô combien fréquentes : comment trouver un architecte, à quoi ça sert, combien ça coûte? Vraiment bien fait.

Les Éditions La Presse, 2011, 175 pages

Toits verts et durables

Claude Frégeau

« Personne n’est contre la vertu et à ce titre, on ne doit pas décourager des efforts en vue d’obtenir un meilleur environnement construit tout en protégeant nos ressources naturelles. » Cet extrait de Toits verts et durables, même s’il est pris hors contexte, résume bien notre position face au bouquin. Difficile, en effet, de ne pas saluer la noble intention visant à guider les architectes dans la conception de toitures vertes de meilleure qualité. Dommage, toutefois, que l’auteur n’ait pas songé à se faire assister de professionnels pour la rédaction et la mise en page de son ouvrage qui, il faut bien le dire, manque cruellement de finition.

Éditeur Claude Frégeau architecte, 2011, 216 pages

Architectures du spectacle au Québec

Sous la direction de Jacques Plante

Disons-le sans détour : quelle belle brique que cet ouvrage qui nous entraîne dans les coulisses des multiples salles de spectacle réalisées partout au Québec au cours du dernier quart de siècle! Les photographies, abondantes et magnifiques, sont accompagnées de plans et coupes d’une grande clarté qui nous permettent de bien comprendre l’espace des lieux présentés. Le plus beau, c’est qu’en feuilletant tous ces projets ainsi mis côte à côte, on en ressort avec la très nette impression que le Québec possède un certain savoir-faire, si ce n’est un savoir-faire certain, en matière de salles de spectacle.

Publications du Québec, 2011, 306 pages

L’urbanisation du monde

Ce hors-série, qui compile des articles, souvent réactualisés, faisant le point sur les enjeux urbains actuels et à venir à l’échelle de la planète, est toujours disponible sur le site du Monde diplomatique. Certains articles sont assez pointus, et les défis posés par la formation récente d’agglomérations géantes de 20 ou 30 millions d’habitants sur tous les continents peuvent effrayer le lecteur le moindrement lucide, mais les faits démontrés et les réflexions sont passionnants, parfois dérangeants, souvent stimulants. Les aspects démographiques, sociaux, de gouvernance et écologiques sont traités. Les cartes, chronologies et références bibliographiques, ainsi que les encadrés « une ville, un architecte » ou « une ville, un cinéaste » complètent et allègent.

« Manière de voir », Le Monde diplomatique, décembre 2010-janvier 2011, 100 pages

Lectures

Architecture Now 7

Philip Jodidio

L’auteur récidiviste Philip Jodidio enfile une autre perle à sa collection « Architecture Now ». Ce septième élément aurait aisément pu s’intituler « Architecture Wow », car on côtoie ici des conceptions modernes, avant-gardistes, voire extravagantes. D’hôtels en théâtres, des transports en commun aux tours de télévision, cette brique abondamment illustrée donne à voir des projets audacieux érigés aux quatre coins du monde (mais surtout en Europe ou, du moins, là où l’argent n’est pas un obstacle à l’imagination). Un must : une plateforme tout bois enjambant comme par magie les sommets enneigés du Tyrol. Jodidio met en scène une architecture qui décoiffe, mais qui nous laisse quand même un p’tit creux dans l’estomac : on aimerait savoir comment machin a réalisé ceci, ou comment l’autre arrive à faire tenir cela. N’empêche, voilà 70 projets qui serviront de carburant à la machine à idées. Présentés en trois langues : anglais, français, allemand.

Éditions Taschen, 2010, 479 pages

Le Québec a-t-il mal à son architecture?

Poser la question, c’est sans doute y répondre! La revue universitaire Argument se penche sur le désintérêt qui semble prévaloir au Québec pour les questions architecturales et la qualité du cadre bâti, bien que la province entretienne le fantasme d’une culture distincte en Amérique du Nord. Dans l’entrevue qui ouvre ce dossier, Lise Bissonnette livre un vibrant plaidoyer pour une vision plus européenne, un abandon de l’obsession d’une construction bon marché et une généralisation des concours d’architecture. Les quatre autres articles explorent les fondements historiques, sociaux et politiques du manque de créativité dans le bâtiment et l’urbanisme, ainsi que l’état de la situation et de la réglementation. Parmi ceux-ci, un papier signé Hélène Lefranc, agente de recherche et de liaison de l’Ordre, dont nous vous recommandons en toute objectivité la lecture. Après avoir parcouru le dossier, vous serez fin prêts à assister à la table ronde sur le sujet dans le cadre du Forum des architectes, le 17 juin.

Argument, vol. 13, no 2 (printemps-été 2011), 212 pages

Wood, Architecture Now!

Philip Jodidio

Cette série, qui surfe sur les tendances de l’architecture contemporaine, ne pouvait passer à côté de l’engouement pour le bois. Sans surprise sur sa forme – de belles illustrations accompagnées de textes brefs présentant les projets et les firmes les ayant réalisés –, le recueil fascine plutôt par les œuvres montrées. Dès le départ, deux bâtiments étonnants servant à l’hébergement d’animaux donnent le ton : une étable et un mini-zoo conçus par l’agence néerlandaise 70F. Tel un résumé du matériau, ils sont remarquables de simplicité, de fonctionnalité et de modernité dans leur ligne. À méditer au Québec où on souhaiterait plutôt ériger les bâtiments agricoles sans architectes! Il est intéressant ensuite de passer de la minuscule maison de thé japonisante, qui apparaît comme un gadget branché, au projet plus utilitaire de cafétéria et garderie allemande. Si le résidentiel se taille la part du lion dans le livre, c’est en effet l’utilisation du bois dans les bâtiments publics ou d’entreprises qui est la plus inspirante, et cela dans des volumes ou structures parfois complexes.

Éditions Taschen, 2011, 416 pages

Construire, rénover, transformer: Les meilleures idées d’architectes pour réussir votre projet

Lucie Lavigne

On connaît bien Lucie Lavigne et son intérêt pour l’architecture de qualité, qu’elle transmet chaque semaine aux lecteurs de La Presse aussi bien qu’aux internautes friands de ses capsules vidéo. Elle signe ici un premier ouvrage dans lequel elle annonce ses couleurs d’entrée de jeu : sus aux néomanoirs à pignons qui poussent à proximité des complexes 10-30 de ce monde! Ses choix se portent plutôt sur des maisons contemporaines (dont la sienne) qu’elle s’amuse à découper en tableaux : escaliers, façades, cuisines, terrasses, etc. On reste majoritairement au Québec, bien que quelques logis torontois viennent compléter le panorama. Pour chacun des projets, l’auteure souligne les astuces et les bons coups de l’architecte concepteur. Et comme le bouquin s’adresse au grand public, elle répond à des questions ô combien fréquentes : comment trouver un architecte, à quoi ça sert, combien ça coûte? Vraiment bien fait.

Les Éditions La Presse, 2011, 175 pages

Toits verts et durables

Claude Frégeau

« Personne n’est contre la vertu et à ce titre, on ne doit pas décourager des efforts en vue d’obtenir un meilleur environnement construit tout en protégeant nos ressources naturelles. » Cet extrait de Toits verts et durables, même s’il est pris hors contexte, résume bien notre position face au bouquin. Difficile, en effet, de ne pas saluer la noble intention visant à guider les architectes dans la conception de toitures vertes de meilleure qualité. Dommage, toutefois, que l’auteur n’ait pas songé à se faire assister de professionnels pour la rédaction et la mise en page de son ouvrage qui, il faut bien le dire, manque cruellement de finition.

Éditeur Claude Frégeau architecte, 2011, 216 pages

Architectures du spectacle au Québec

Sous la direction de Jacques Plante

Disons-le sans détour : quelle belle brique que cet ouvrage qui nous entraîne dans les coulisses des multiples salles de spectacle réalisées partout au Québec au cours du dernier quart de siècle! Les photographies, abondantes et magnifiques, sont accompagnées de plans et coupes d’une grande clarté qui nous permettent de bien comprendre l’espace des lieux présentés. Le plus beau, c’est qu’en feuilletant tous ces projets ainsi mis côte à côte, on en ressort avec la très nette impression que le Québec possède un certain savoir-faire, si ce n’est un savoir-faire certain, en matière de salles de spectacle.

Publications du Québec, 2011, 306 pages

L’urbanisation du monde

Ce hors-série, qui compile des articles, souvent réactualisés, faisant le point sur les enjeux urbains actuels et à venir à l’échelle de la planète, est toujours disponible sur le site du Monde diplomatique. Certains articles sont assez pointus, et les défis posés par la formation récente d’agglomérations géantes de 20 ou 30 millions d’habitants sur tous les continents peuvent effrayer le lecteur le moindrement lucide, mais les faits démontrés et les réflexions sont passionnants, parfois dérangeants, souvent stimulants. Les aspects démographiques, sociaux, de gouvernance et écologiques sont traités. Les cartes, chronologies et références bibliographiques, ainsi que les encadrés « une ville, un architecte » ou « une ville, un cinéaste » complètent et allègent.

« Manière de voir », Le Monde diplomatique, décembre 2010-janvier 2011, 100 pages