Esquisses, vol. 24, no 2, été 2013

Tel-Aviv-JaffaMer supérieure

Les fanas d’architecture moderne connaissent déjà la ville blanche de Tel-Aviv, classée par l’UNESCO au patrimoine mondial. Mais il serait dommage d’arrêter là un périple architectural dans la métropole israélienne qui, aussi jeune soit-elle, inclut le pittoresque port fortifié de Jaffa, l’une des plus anciennes villes du monde. 

Environ deux kilomètres séparent le centre-ville de la vieille cité. Jusqu’au début des années 2000, il était impossible de circuler de l’un à l’autre le long de la côte méditerranéenne puisque les anciennes installations portuaires bloquaient le passage. Depuis, le port a fait l’objet d’un lifting majeur : ses entrepôts ont notamment été convertis en restaurants ou en espaces commerciaux. Le littoral est devenu un gym à ciel ouvert où évoluent piétons, cyclistes, joggeurs et autres bienheureux bipèdes, ce qui sied parfaitement à l’image de la ville hédoniste et dynamique que nous vous invitons à découvrir.

Hélène Lefranc

 

1. Espace public du port de Tel-Aviv

Photo: Iwan Baan

Mayslits Kassif Architects (2008)

Voilà la preuve qu’il est possible de transformer de vastes espaces publics et de les redonner à la communauté sans céder aux pressions du marché immobilier. Le succès du port ne se dément pas. S’il est parfois le théâtre d’événements culturels ou de rassemblements, c’est au quotidien le terrain de jeux de centaines de citadins qui viennent y prendre l’air. 

 

2. Centre Peres pour la paix

Photo: Amit Geron

Massimiliano et Doriana Fuksas, Yoav Messer (2010)

Cet organisme veut rapprocher les communautés, et son architecture est à l’avenant. Bordé de quais et d’un parc descendant vers la plage, le bâtiment regroupe notamment un amphithéâtre et une bibliothèque sur le thème de la paix et de la résolution des conflits. Son enveloppe de verre et béton (200 moules pour 800 pièces) évoque un mille-feuille, surtout le soir, lorsqu’elle filtre la lumière intérieure. 

 

3. Marché du port de Jaffa

Photo : Amit Geron

Jacobs Yaniv (2012)

Afin de moderniser le concept de marché public lors du recyclage de cet entrepôt, l’architecte s’est inspiré du thème de la pêche, un clin d’œil à l’histoire du lieu. Il a misé sur les matériaux bruts – acier, métal et béton – pour organiser cet espace ouvert où se côtoient restaurants, bars, épiceries et galeries d’art. Le contraste est frappant avec l’entrepôt adjacent où le restaurant Le Container s’est installé sans rénover au préalable.

 

4. Bâtiment municipal Remez-Arlozorov

Photo: Iwan Baan

Mayslits Kassif (2009)

Fruit d’un concours d’architecture, ce bâtiment municipal destiné à accueillir notamment une garderie et un centre social émerveille. C’est en effet un joyeux mélange de matériaux, de formes et de couleurs reflétant la mixité des usages. Il s’insère avec modestie parmi les immeubles des années 1960 qui l’entourent.

 

5. Musée du design de Holon

Photo: Asa Bruno

Ron Arad et Bruno Asa (2010)

Ce ruban d’acier joue littéralement sur les limites entre l’architecture et la sculpture, l’intérieur et l’extérieur. Il dissimule un bâtiment plus traditionnel dont l’accès constitue en soi une expérience unique. 

 

6. Pavillon Herta et Paul Amir du Musée d’art de Tel-Aviv

Photo: Amit Geron

Preston Scott Cohen (2011)

On ne change pas une formule gagnante ! Quarante ans après un premier concours d’architecture, un nouvel appel de propositions a débouché sur un troisième pavillon. Il a permis de doubler la surface du musée. Sa forme déstructurée est composée de 430 blocs de béton poli fabriqués sur le chantier.

 

7. École Porter d’études environnementales

Photo: Axelrod-Grobman

Axelrod-Grobman, Chen et Joseph Cory (2013)

L’Université de Tel-Aviv construit actuellement son premier bâtiment vert, qui comblera ses besoins en espaces supplémentaires tout en servant d’objet de recherche. Au-delà de la forme et de l’implantation, la localisation du bâtiment en soi faisait partie de la réflexion demandée aux concepteurs. L’inauguration est prévue cet été. 

 

8. Centre Yitzhak-Rabin

Photo: Safdie Architects

Moshe Safdie (2010)

Inauguré pour le dixième anniversaire de l’assassinat de l’ex-premier ministre israélien, l’édifice conçu par le créateur d’Habitat 67 abrite un musée et un centre de recherche. La toiture de la bibliothèque et du grand hall symbolise les ailes d’une colombe. Ces coques sont constituées de mousse de polyuréthane, de fibre de verre et de résine. 

 

9. Salle de concert de la ville d’Ashdod

Photo: Shay Menagen, Studio Shay Hayoun et Itai Sikolsky

Haim Dotan et Avi Arbel (2010)

Cette spectaculaire baleine échouée sur le rivage vaut le coup de parcourir les 32 km depuis Tel-Aviv. Sous son enveloppe d’acier, de verre et d’aluminium, le bâtiment héberge une salle de spectacle de 2000 sièges. À l’extérieur, l’espace public relie cinq bâtiments culturels par un parcours piétonnier. 

 

En chantier : à surveiller!

Projet 10 Herbert Samuel (Ranni Ziss et Orly Shrem)

Tour Meier on Rothschild (Richard Meier)