Esquisses, vol. 24, no 4, hiver 2013-2014

 

Avec la publication de la Charte du bois et l’autorisation de construire des bâtiments en bois de cinq et de six étages, entre autres mesures, le gouvernement québécois veut stimuler l’utilisation de ce matériau dans la construction. Ça tombe bien : terre de forêts et pépinière de talents en génie forestier, le Québec a tout ce qu’il faut pour se tailler une réputation de choix en la matière. D’autant que le bois peut être l’un des matériaux les plus écolo qui soit, un avantage indéniable dans une optique de lutte aux changements climatiques. Ici et là dans le monde, on voit d’ailleurs s’élever des bâtiments en bois de plus en plus haut. Les architectes québécois suivront-ils la mouvance?

Siège social de Maheu&Maheu,Québec, BGLA architecture et design urbain. Photo : Stéphane Groleau