Esquisses, vol. 26, no 1, printemps 2015

Sur la place publique

Archi branchés

L’Ordre des architectes est partenaire du magazine télévisé Archi branchés, produit par AGLA Médias et Bell Local et diffusé sur Canal Savoir du 12 janvier au 3 avril. Animé par le journaliste spécialisé Marc-André Carignan, chacun des huit épisodes explore un projet d’architecture récent en donnant la parole à son concepteur et à d’autres invités concernés. Parmi ces derniers, la présidente de l’OAQ, Nathalie Dion, intervient à propos des concours d’architecture dans l’émission consacrée au Planétarium Rio Tinto Alcan. Elle s’est aussi exprimée lors du lancement de la série, le 9 décembre, à la Société des arts technologiques de Montréal, profitant de l’occasion pour appeler à l’adoption d’une politique nationale de l’architecture au Québec.

Ci-dessus : Bibliothèque Marc-Favreau, Dam Hanganu architectes. Photo : Mélanie Elliott

 

Charrette  REA-La Presse

En novembre dernier, le quotidien  La Presse et le Regroupement des étudiants en architecture (REA) de l’Université de Montréal ont invité la présidente de l’Ordre à participer au jury d’une charrette proposée aux étudiants en architecture pour repenser deux secteurs commerciaux, le Quartier DIX30 à Brossard et la rue Sainte-Catherine à Montréal. Les réflexions  qui ont entouré ces travaux ont notamment fait l’objet d’une chronique de François Cardinal dans La Presse  (« Architectes en herbe », 30 novembre 2014).

 

Concours Énergia

La présidente de l’Ordre a fait partie du jury de la 25e édition du concours Énergia, organisé par l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME). Ce concours récompense les innovations en matière d’efficacité énergétique dans une douzaine de catégories, dont quatre concernent les bâtiments. La soirée de remise des prix a eu lieu le 4 février dernier, en présence de David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

 

Politique nationale de l’architecture

L’Association des architectes en pratique privée du Québec (AAPPQ) a offert à l’Ordre une belle occasion de faire connaître ses démarches en vue de l’adoption d’une politique nationale de l’architecture. Après l’assemblée générale de l’association, en novembre dernier, les participants ont pu entendre à ce sujet la présidente de l’OAQ, Nathalie Dion, et le directeur général, Jean-Pierre Dumont. L’Ordre continuera de promouvoir l’idée d’une telle politique ce printemps en poursuivant sa tournée régionale entamée en 2014.

Ci-contre : La Fabrique, laboratoire(s) artistique(s) et centre culturel, Nantes (France), Tetrarc. Photo : Stéphane Chalmeau 

 

 

 

 

 

 

 

Accessibilité  et Code de  construction

En décembre, l’Ordre a appuyé les démarches entamées par la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec (COPHAN) auprès du ministre du Travail, Sam Hamad, afin que le Code de construction intègre de meilleures normes d’accessibilité des logements et des édifices publics. Cette initiative survient alors que le projet de nouveau Code, prépublié en septembre, ne contient pas d’amélioration à ce sujet, contrairement à ce qui était attendu. En effet, la Régie du bâtiment étudie depuis plusieurs années la possibilité de hausser les exigences d’adaptabilité pour l’intérieur des logements. L’Ordre a d’ailleurs fait partie d’un groupe de travail à cet effet. L’Ordre réclame donc, à l’instar de la COPHAN, que soit envisagée une édition intermédiaire du Code pour y inclure ces obligations.

Ci-dessus : La Fabrique, laboratoire(s) artistique(s) et centre culturel, Nantes (France), Tetrarc. Photo : Stéphane Chalmeau

Réforme  de la copropriété

À la suite des consultations menées ces dernières années par la Chambre des notaires à la demande du gouvernement, la réforme de la copropriété semble se préciser. L’Ordre, qui avait participé à ces travaux, a été consulté en décembre par l’Office des professions au sujet d’éventuels changements au Code civil et d’un projet de règlement les accompagnant. Si ces modifications sont entérinées, les architectes feraient partie des professionnels habilités à poser certains actes. L’Ordre se réjouit des avancées qui pourraient ainsi être réalisées en matière de protection du public et de qualité du cadre bâti.

 

Photo de l'en-tête : La Fabrique, laboratoire(s) artistique(s) et centre culturel, Nantes (France), Tetrarc. Photo : Stéphane Chalmeau