Esquisses, vol. 26, no 1, printemps 2015

MultimédiaLivres et applications

Tout sur l’architecture : Mouvements et chefs-d’œuvre

Sous la direction de Denna Jones

Cette traduction d’un ouvrage britannique n’est pas le premier livre d’histoire de l’architecture qui tente de répertorier le bâti de toutes les époques et de tous les continents. Mais son épaisseur de même que ses mille illustrations et photographies témoignent du sérieux de la démarche. Les édifices emblématiques des différents styles sont présentés ainsi que leur concepteur, leur contexte social, les innovations entourant leur création et leurs détails de construction significatifs. Les Québécois seront fiers d’apprendre que la Biosphère de Montréal illustre le chapitre Modernisme et ingénierie. Le texte accessible, les lignes de temps et la mise en page parsemée d’encadrés en font un
outil utile et attrayant!

Hurtubise, 2014, 580 pages

 

 

Downfall: The Architecture of Excess

Louise Pelletier

Les destins d’un magnat des communications sur le déclin, d’une étoile montante de l’architecture et d’un plombier à la psyché fragile se croisent autour d’un mégaprojet d’édifice à la fine pointe de la technologie dans les parages du square Victoria à Montréal. Ce premier roman d’une ex-architecte devenue professeure à l’École de design de l’UQAM semble plus motivé par le désir de partager des réflexions que par le souci de raconter une histoire. Souvenirs de voyage (Venise, Mexico, Crète), infrastructures souterraines, périls de l’ambition, vacuité d’un certain discours architectural et spiritualité sont parmi les thèmes qui occupent l’esprit des protagonistes. Somme toute intéressant pour quiconque aime refaire le monde.

Right Angle International, 2014, 286 pages

 

 

 

 

 

 

Qui peut sauver la Cité ?

Gaëtan Lafrance et Julie Lafrance

Le père est un ancien professeur de l’INRS dans le domaine de l’Énergie alors que sa fille est ingénieure et urbaniste, spécialisée en aménagement du territoire et des transports. Ensemble, ils signent un livre où ils explorent plusieurs enjeux liés aux mutations des villes, dont l’attractivité, les transports, la densité, la qualité de l’architecture et la durabilité. L’intérêt du livre, bien qu’il décrive des situations ailleurs dans le monde, tient dans le regard spécifique qu’il porte sur le Québec. Il se lit aisément, d’autant qu’il est ponctué de tableaux et de graphiques très simples. Le ton est parfois éditorial, mais on y trouvera indubitablement matière à réflexion de même que des pistes de solution pour penser nos villes de demain.

Éditions MultiMondes, 2014, 280 pages

 

 

 

 

Atlas of Cities

Sous la direction de Paul Knox

Regard original sur l’histoire des villes, Atlas of Cities traite des grands mouvements urbains sous 13 angles différents. Pour chacun de ceux-ci, l’auteur s’appuie sur l’exemple d’une ville pour attaquer le cœur de son propos : Istanbul pour la cité impériale, Brasilia pour la ville instantanée, Los Angeles pour la ville des célébrités. Ensuite, dans chacune des sections, il complète le portrait avec quatre ou cinq villes secondaires. Pour ce qui est des sujets d’actualité, par exemple les villes durables ou intelligentes, Montréal et Québec pourraient trouver là de quoi s’inspirer un peu. Abondamment illustré – cartes, graphiques et photos –, cet atlas est à mettre entre les mains de tous ceux et celles qui sont responsables de l’avenir des milieux urbains, à commencer par les politiciens.

Princeton University Press, 2014, 256 pages

 

 

100 + 25 Years: OAA Perspectives on a Quarter-century

Sous la direction d’Ian Ellingham et Gordon S. Grice

À la différence de son cousin québécois Esquisses, le magazine Perspectives, édité par l’Association des architectes de l’Ontario, ne s’intéresse pas tant à l’architecture qu’aux architectes eux-mêmes. En témoigne ce recueil des meilleurs articles que le comité de rédaction a concocté à l’occasion du 25e anniversaire de la publication. Le livre est divisé en sections qui traduisent les préoccupations (ou les obsessions !) des membres de la profession : les mythes les concernant (non, ils ne coûtent pas si cher, non, ils ne s’habillent pas toujours en noir), l’importance que certains accordent au dessin à la main, leur représentation au cinéma, les maisons dans lesquelles ils vivent et même leur manière d’écrire. Un tableau des expressions interchangeables des présentations d’architectes nous a bien fait sourire. Le tout est empreint d’une humanité et d’une autodérision qui devrait plaire tant aux architectes qu’à ceux qui les côtoient.

Ontario Association of Architects, 2014, 266 pages

 

Archiculture

Ian Harris et David Krantz

Les étudiants en architecture sont-ils bien préparés à la réalité qui les attend ? C’est la question à laquelle tente de répondre ce documentaire tourné à l’École d’architecture du Pratt Institute à New York et accessible sur YouTube. Professeurs, élèves et architectes offrent des réponses variées, qui touchent notamment l’importance de savoir communiquer ses idées, la capacité à accepter la critique et la prédisposition à naviguer entre créativité et pragmatisme.

Arbuckle Industries, États-Unis, 2013, 30 minutes

 

Normes de menuiserie architecturale

La deuxième édition de cet ouvrage technique décrit les méthodes et conditions d’exécution reconnues pour la production et l’installation de menuiserie architecturale de qualité. Ces exigences minimales de conformité, proposées conjointement par trois organismes, visent à aider les architectes ou les designers d’intérieur à choisir les éléments en bois qui répondent aux besoins fonctionnels et esthétiques de leurs projets. Le livre s’ouvre sur des chapitres consacrés au processus de soumission, à l’entreposage et aux différents bois, avant de se poursuivre avec une partie portant sur chacun des types d’éléments architecturaux : escaliers et rampes, revêtements des murs, plafonds et cloisons, portes, etc. Un élément gênant, tout de même : le glossaire est présenté en français, mais agencé selon l’ordre alphabétique des termes anglais. À archiver à côté de votre dernière édition du Code de construction.

Architectural Woodwork Institute, Association des manufacturiers de menuiserie architecturale du Canada et Woodwork Institute, 2014, 526 pages

 

 

Retrofitting the Built Environment

Sous la direction de William Swan et Philip Brown

L’efficacité énergétique des bâtiments en général et de nos habitations en particulier est un chantier en soi. En Grande-Bretagne, où le secteur résidentiel est responsable à lui seul de 30 % des émissions de CO2, le colloque Retrofit 2012, tenu à Salford, a réuni des scientifiques de multiples disciplines afin de faire le point sur les connaissances dans le domaine. Cet ouvrage, publié dans la foulée, illustre à quel point rénover est plus complexe que bâtir à neuf, même si l’approche est sensée sur le plan du développement durable. En effet, cela implique des aspects à la fois techniques, réglementaires, sociaux, économiques et même psychologiques – après tout, il s’agit de gestion du changement. Bref, si l’urgence de limiter le réchauffement climatique est manifeste, la recherche montre l’importance d’agir de manière planifiée et concertée. Autrement, les actions les mieux intentionnées pourraient se révéler vaines.

Wiley Blackwell, 2013, 252 pages