Esquisses, vol. 24, no 3, automne 2013

+ POOLLe grand bleu

Projet +Pool, Family, PlayLab

D’ici 2016, New York pourrait accueillir la piscine la plus « cool » du monde : une immense croix flottant au large de Manhattan et dont les bassins filtreront l’eau du fleuve Hudson. Entièrement financée par M. et Mme Tout-le-Monde.

Martine Roux

Le projet + Pool est né en 2010 dans l’imaginaire de quelques designers new-yorkais particulièrement allumés (et probablement en sueur). L’idée de base est toute simple : plutôt que d’assainir le fleuve Hudson en entier, se sont-ils dit, pourquoi ne pas commencer par un petit secteur, et du même coup redonner l’envie aux citadins d’y faire trempette ?

Ils ont inscrit leur projet sur la plateforme Kickstarter, où ils invitaient les éventuels donateurs à acheter l’un des futurs carreaux de la piscine pour, en contrepartie, y voir figurer leur nom ou un message. Plusieurs forfaits étaient offerts, histoire de faire grimper les fonds plus vite : le kit de groupe, la souscription familiale...

En juillet dernier, bingo ! D’un carreau à l’autre, +Pool a atteint son premier objectif de financement de 250 000 $, montant qui servira à développer le prototype des bassins de filtration, nommé Float Lab. Pour leur part, les instigateurs du projet comptent sur ce prototype, d’ailleurs installé dans le fleuve depuis août, pour faire mousser les dons et poursuivre la campagne de financement jusqu’à atteindre le coût total du projet, soit 15 M$ US.

Pour l’un de ses protagonistes, Archie Lee Coates IV, + Pool est la preuve que ce genre de financement participatif peut contribuer à améliorer nos villes, même s’il comporte maints défis, telle la conformité à la réglementation municipale. Comme quoi, en matière d’aménagement ou d’équipements publics, de simples citoyens peuvent aussi amener de l’eau au moulin...