Esquisses, vol. 25, no 1, printemps 2014

 

« Faut-il avoir peur des PPP ? » C’était la question que nous posions aux lecteurs d’Esquisses voilà exactement cinq ans. Depuis, quelques projets se sont matérialisés : CUSM, Maison symphonique, haltes routières, CHLSD. Même si le Québec compte relativement peu de projets réalisés en PPP – en Alberta, par exemple, on construit actuellement des dizaines d’écoles selon ce modèle –, l’étude de ce jeune legs met deux phénomènes en lumière : une architecture publique de qualité discutable et un impact important sur la pratique des architectes et leur indépendance. Par ailleurs, la formule a fait des petits, à en juger par les multiples clones qui germent maintenant dans la commande publique. Regard renouvelé sur un mode de réalisation complexe. 

Illustration en couverture : MissPixels