Esquisses, vol. 27, no 1, printemps 2016

Sur la place publiqueInterventions de l'OAQ

Dans les médias

Casino de Montréal, Jean Faugeron et Les Architectes FABG (conception initiale); Groupe Arcop, Provencher Roy Architectes et Jodoin Lamarre Pratte Architectes (conversion); Menkès shooner Dagenais Letourneux Architectes et Provencher Roy Architectes (modernisation). Photo: Loto-Québec

Émission Mise à jour
« Manque-t-on d’amour pour notre architecture à Montréal ? » demandait l’animateur Marc-André Carignan le 25 novembre 2015 sur les ondes de MAtv. Il s’adressait à un panel composé de la présidente de l’Ordre, Nathalie Dion, de l’architecte Pierre Thibault et du sociologue et chercheur en études urbaines Guillaume Éthier. Ils ont discuté notamment des prix d’excellence de l’OAQ, de concours d’architecture, de la nécessité d’une meilleure planification, de mieux préserver le patrimoine et de favoriser la qualité architecturale.

Série Archi branchés
L’Ordre a renouvelé son appui à cette émission du Canal Savoir – l’une des rares à donner la parole aux architectes et à démystifier leur travail. Les cinq épisodes de la deuxième saison, diffusés jusqu’au 10 avril, présentent le stade de soccer de Montréal, le centre de transport Stinson de la STM, l’Université McGill d’hier à aujourd’hui, la renaissance du Casino de Montréal ainsi que les restaurants Izakaya Kinoya et Rasoï. 

Quotidien Le Devoir
Dans son édition du 22 décembre dernier, sous la rubrique Des idées en revue,
le journal montréalais a repris l’éditorial d’Esquisses portant sur l’architecture scolaire (automne 2015). Ce texte de Nathalie Dion plaide pour une meilleure gestion et une meilleure élaboration des programmes de construction des bâtiments scolaires.

  

Enveloppe du bâtiment

La présidente de l’Ordre, Nathalie Dion, est intervenue à l’ouverture d’un colloque du Conseil de l’enveloppe du bâtiment du Québec le 17 novembre dernier. Elle a profité de l’occasion pour rappeler l’importance de la formation continue pour les professionnels, notamment sur les matériaux et les défis techniques liés à l’enveloppe des édifices.

 

 

Pont Champlain

Futur pont Champlain, Montréal, Arup, Dissing+Weitling et Provencher Roy. Illustration: Infrastructure Canada

Alors que le chantier de construction du futur pont Champlain va bon train, le comité d’experts pour la qualité visuelle du corridor du nouveau pont poursuit son travail. En effet, son mandat a été prolongé afin qu’il puisse commenter des éléments du projet qui n’avaient pas été définis lors de la présentation des esquisses à l’été 2014. À titre d’exemples, citons l’éclairage, les supports de panneaux de signalisation, le mobilier urbain, les murs antibruit et les approches nord et sud.

La présidente de l’Ordre, Nathalie Dion, y représente l’OAQ. L’Ordre des ingénieurs, l’Ordre des urbanistes, Héritage Montréal, l’Association des designers industriels et l’Association des architectes paysagistes en font également partie. Deux rencontres avec Infrastructure Canada et le consortium qui réalise le projet ont eu lieu, en septembre et en février, et plusieurs autres sont prévues ce printemps. Les firmes d’ingénierie et d’architecture Arup et Provencher Roy continuent, quant à elles, de jouer un rôle-conseil auprès du gouvernement fédéral.

 

 

Politiques nationales

Cohabitat Jystrup, savværk, Danemark, Vandkunsten. Photo: seier+seier

L’Ordre continue de promouvoir l’adoption d’une politique nationale de l’architecture (PNA). Le 17 décembre, la présidente Nathalie Dion a rencontré la ministre de la Culture et des Communications d’alors, Hélène David, qui s’est montrée intéressée. Des discussions ont également eu lieu le 11 janvier avec des responsables du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. En février, les avantages qu’apporterait une PNA ont aussi été présentés aux étudiants en architecture de l’Université de Montréal et de l’Université Laval. L’accueil a été enthousiaste et les questions nombreuses.

Par ailleurs, l’alliance Ariane, dont fait partie l’OAQ, poursuit sa plaidoirie pour que le Québec se dote d’une politique nationale en aménagement du territoire et en urbanisme. Le 18 février, elle a publié un communiqué pour inviter le nouveau ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Martin Coiteux, à mettre en œuvre une telle vision d’ensemble.