Esquisses, vol. 27, no 3, automne 2016

Sur la place publiqueInterventions de l'OAQ

Pont Champlain

Futur Pont Champlain, Montréal, Arup, DISSING+WEITLING architecture et Provencher Roy (directives architecturales et intégration urbaine). Illustration : DISSING+WEITLING architecture.

La présidente de l'OAQ, Nathalie Dion, continue de siéger au comité d'experts pour la qualité visuelle du nouveau pont Champlain. Deux réunions ont eu lieu, en mars et en mai. Les participants ont eu à se prononcer sur divers éléments autres que l'ingénierie. Citons par exemple les supports de signalisation, le mobilier urbain, les garde-corps et les barrières dissuasives (anti-suicide).

 

 

 

Consultations publiques

Parc La Fontaine

Le 10 mai, l’OAQ a participé à la consultation sur l’avenir du parc La Fontaine organisée par la Ville de Montréal. Il a donc pu faire des propositions en matière de vie active, de transport durable, de cohabitation harmonieuse des usages et d’appropriation des espaces publics par les citoyens, dans la lignée des positions précédemment prises par l’OAQ.

Énergies fossiles

L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) cite l’OAQ à de nombreuses reprises dans son rapport de consultation sur la réduction de la dépendance de Montréal aux énergies fossiles, publié le 15 juin. Le document contient également un lien vers le numéro d’Esquisses qui porte sur les changements climatiques. Rappelons que l’OAQ avait déposé un mémoire dans le cadre de cette consultation. La présidente, Nathalie Dion, l’a présenté en audience publique le 15 mars dernier.

Politique culturelle

Un mémoire intitulé « La qualité architecturale, un chantier à poursuivre » a été déposé par l’OAQ lors des consultations publiques sur le renouvellement de la politique culturelle organisées par le ministère de la Culture et des Communications. Présenté par la présidente lors de l’audience publique du 21 juin à Lévis, le document demande que l’architecture fasse l’objet d’un chapitre à part entière dans la prochaine politique culturelle. Il invite aussi le ministère à aller plus loin en justifiant auprès du gouvernement la nécessité pour le Québec de se doter d’une politique nationale de l’architecture.

À souligner : l’arrondissement montréalais de Saint-Laurent, puis les villes de Léry, de Saint-Philippe et de Vaudreuil-Dorion, en Montérégie, ont publiquement appuyé ce mémoire, en insistant sur l’importance d’une politique nationale de l’architecture. 

Entre le 4 et le 7 juillet, la prise de position de Saint-Laurent a été reprise par le quotidien Métro ainsi que par plusieurs plateformes d’Ici Radio-Canada : à la radio (émissions Le 15-18 et Gravel le matin), à la télévision (Le téléjournal grand Montréal 18 h), sur le site Web des informations et sur celui de Radio-Canada International. Quant au mémoire, il a fait l’objet d’un article dans le quotidien Le Devoir du 12 juillet.

 

 

Accessibilité des logements

L’Ordre a participé, le 9 juin, à la deuxième réunion du Comité consultatif permanent sur l’accessibilité et la sécurité des bâtiments aux personnes handicapées, à l’invitation de l’Office des personnes handicapées du Québec et de la Régie du bâtiment. Ces deux organismes ont présenté les résultats de l’étude d’impact règlementaire en vue de l’intégration au Code de construction d’exigences en matière d’accessibilité à l’intérieur des logements. Il est prévu qu’un projet de règlement soit publié pour commentaires dans la Gazette officielle en janvier 2017.

À suivre.

 

 

Alliance Ariane

L’alliance Ariane, à laquelle participe l’OAQ, a publié le 30 mai un communiqué intitulé « Bâtir au bon endroit : un placement à long terme ». Elle invitait ainsi le gouvernement du Québec à se doter d’une « politique de localisation » de ses bâtiments et de ceux qu’il soutient à travers ses programmes. L’alliance réclame que ces constructions  – écoles, équipements de loisirs, bureaux – soient situées à même les centres urbains existants ou au cœur des quartiers. La réutilisation de bâtiments désaffectés et la mixité des fonctions sont également mises de l’avant. Selon le regroupement, chaque décision gouvernementale devrait tenir compte de la protection des activités agricoles, de la lutte contre les changements climatiques, de l’amélioration de la santé de la population, de l’optimisation des finances publiques et de la protection de la biodiversité, entre autres.

 

 

Colloque Pour une ville inclusive

L'OAQ participe à l'organisation du colloque Pour une ville inclusive: innovations et partenariats qui aura lieu les 8 et 9 novembre à l'Université Laval à Québec. Plusieurs activités touchant au cadre bâti permettront des échanges entre des professionnels et des personnes vivant avec des incapacités. Ce colloque est reconnu comme de la formation continue pour les architectes. Nous vous invitons à y participer en grand nombre.