La qualité d’un bâtiment influe sur la santé de ses occupants, à plus forte raison lorsqu’ils sont malades. Mais santé et architecture ne se rencontrent pas que dans les hôpitaux. Tout autant par leur conception que par la qualité des matériaux qu’on utilise pour les ériger, les résidences, les lieux de travail et les lieux de loisirs ont un impact sur notre santé. Grâce à la qualité de leurs espaces et de leur lumière, les bâtiments influencent notre moral. Bien conçus, ils nous incitent à bouger. Construits avec soin, ils nous permettent de respirer sainement. Nous avons donc abordé tous ces aspects dans le dossier que vous lirez, nous l’espérons, avec autant d’intérêt que nous avons eu à l’écrire.

 

Articles du dossier

Une conception du bonheur
L’architecture peut-elle nous rendre heureux ? Vaste question. Depuis plusieurs années, les chercheurs en psychologie tentent d’y répondre, mais les architectes sont-ils à l’écoute?

 

Établissements de santé - Concilier l'inconciliable
Plus de 10 milliards de dollars seront investis dans les infrastructures québécoises de la santé d’ici 2015, avec une montée en puissance à partir de 2012. Évidemment, de nombreux architectes sont amenés à concevoir des établissements de santé. Ils auront à l’évidence à relever « quelques » défis.

 

Qualité de l’air - L'univers des spores
À moins d’être guide de montagne ou animateur de rue, on passe 90 % de notre temps entre quatre murs. Ça craint: l’air intérieur est huit fois plus pollué que l’air extérieur, même dans une grande ville. Optimisation, mode d’emploi!

 

Flairer le danger
La mauvaise qualité de l’air intérieur cause de nombreuses maladies chroniques. Tour d’horizon des principaux polluants à éviter dans vos constructions.

 

Méthodes douces
Plusieurs approches holistiques de l’architecture mettent la santé des occupants au premier plan. Comment séparer le bon grain de l’ivraie?

 

Impact sur l’activité physique - Bouge de là
L’industrialisation et la technologie ont pratiquement évacué l’effort physique de nos vies, pourtant essentiel à notre santé. L’architecture peut contribuer à l’y ramener