L’abondance d’hydroélectricité a depuis longtemps fait du Québec l’un des plus grands producteurs d’aluminium de la planète. Matériau hybride – vert parce que quasi éternellement recyclable, pas vert parce que sa fabrication exige des tonnes d’énergie –, il occupe une place somme toute discrète dans l’univers de la construction. Pourquoi? Bonne question, à laquelle nous avons tenté de répondre en observant l’aluminium sous trois angles : innovation, performance et historique. Après cette lecture, il ne vous restera qu’à vous inscrire au colloque CEBQ-OAQ sur l’aluminium.

 

Articles du dossier

Innovation - Fier alu
Structure, revêtement, mobilier urbain. Les applications de l’aluminium sont nombreuses et variées en architecture. Et au Québec, ça ne fait que commencer.

 

Performance - Des lingots d’énergie
L’industrie de l’aluminium fait des pas de géant depuis 20 ans pour verdir ses procédés de fabrication… et son image. 

 

Historique - Lever de rideau
Malgré l’importance de l’industrie de l’aluminium au Québec, il aura fallu attendre les années 1960 pour que le matériau s’immisce dans la construction. Retour sur ce premier demi-siècle.