Une petite révolution se profile en douce dans le paysage résidentiel québécois: les logements collectifs sont en train de supplanter la sacro-sainte maison unifamiliale au chapitre des nouvelles habitations. Densification oblige, bien sûr, mais pas seulement: après s’être étalés jusqu’à la troisième couronne, les bébé-boumeurs considèrent maintenant la commodité du condo. Les promoteurs ne se font pas prier et multiplient l’offre à grands coups de tours résidentielles. Entre construire beaucoup et bien construire, il y a toutefois une marge. Mais pourquoi les architectes se font-ils si discrets dans ce champ de pratique?


Articles du dossier

Tendances démographiques - Nuances de gris
Au Québec, la population prend de l’âge, l’immigration s’intensifie et la taille des ménages rétrécit. Combinés à divers facteurs socioéconomiques, ces phénomènes démographiques façonneront l’habitation de demain.

 

Qu’adviendra-t-il des maisons des boumeurs?
2033. Voilà une année que les courtiers immobiliers devraient craindre. C’est le moment où, en théorie, ils pourraient se buter à un sérieux manque d’acheteurs pour des centaines de milliers de maisons.

 

Le locatif - Baisse d’intérêt
Le locataire de moins de 65 ans est-il en voie de disparition au Québec ? Tout porte à le croire, car rares sont les entrepreneurs qui construisent du logement locatif autre que celui destiné aux aînés.

 

Définir la qualité - Vision globale
La qualité d’une habitation, ça n’a rien de sorcier. Mais pour maîtriser cet aspect, il faut parfois sortir des vieilles ornières. Exercice de définition.

 

État des lieux - Copier-coller
Au Québec, les promoteurs immobiliers font la pluie et le beau temps en matière d’habitation. Dans un marché qui cherche d’abord à limiter le risque, il y a peu de place pour l’audace et la qualité. Mais le paysage change... tout doucement. 

 

Projets exemplaires - La vie en mieux
Ici et là sur la planète, des habitations concentrent tout ce dont on peut rêver en matière de qualité architecturale. Y compris chez nous ! Voici quelques exemples.

 

Les architectes et le résidentiel - Je t’aime, moi non plus
Alors que les maisons et les condos poussent comme des champignons, le résidentiel ne pèse pas lourd dans les activités des architectes. Visite libre d’une pratique qui comporte son lot de défis.

 

Travailler pour des particuliers - Architecte de famille
La clientèle des particuliers représente seulement 7,8 % du revenu des firmes d’architectes au pays, selon Statistique Canada. Cela n’empêche pas quelques passionnés de s’y consacrer.

 

Autopromotion - Proprio direct
Dans plusieurs villes d’Europe, les aspirants propriétaires ne sont pas limités à l’offre des promoteurs pour se loger. Des structures facilitant l’autopromotion leur permettent de s’allier pour passer du rêve à la réalité. Chez nous, la formule suscite l’intérêt, mais l’environnement immobilier ne lui est guère favorable.