« Faut-il avoir peur des PPP ? » C’était la question que nous posions aux lecteurs d’Esquisses voilà exactement cinq ans. Depuis, quelques projets se sont matérialisés : CUSM, Maison symphonique, haltes routières, CHLSD. Même si le Québec compte relativement peu de projets réalisés en PPP – en Alberta, par exemple, on construit actuellement des dizaines d’écoles selon ce modèle –, l’étude de ce jeune legs met deux phénomènes en lumière : une architecture publique de qualité discutable et un impact important sur la pratique des architectes et leur indépendance. Par ailleurs, la formule a fait des petits, à en juger par les multiples clones qui germent maintenant dans la commande publique. Regard renouvelé sur un mode de réalisation complexe. 

 

Articles du dossier

La nouvelle distribution des PPP - Guerre d’influence
Les PPP sont récents au Québec. Se multiplieront-ils au cours des prochaines années ? Voici où logent les principaux donneurs d’ouvrage sur cette question.

 

L’épreuve de la réalité - Liens brisés
Il y a cinq ans, les architectes québécois s’inquiétaient de l’impact des PPP sur leur pratique. L’expérience a-t-elle gommé ces craintes ou les a-t-elle renforcées ? Nous avons posé la question aux intéressés.

 

PPP et qualité architecturale - La réduction des goûts
Les projets réalisés en PPP sont rarement synonymes de réussite sur le plan architectural. Et aux dernières nouvelles, personne ne semble avoir trouvé le moyen d’inclure la qualité dans le processus.

 

L’épreuve des faits en six mots clés
Il y a cinq ans, lors de la publication de notre premier dossier sur les PPP concernant le cadre bâti, les opposants à ce mode de réalisation s’inquiétaient de certaines dérives. Les faits semblent leur donner raison.

 

Société québécoise des infrastructures - Mandat parent
L’accouchement a été plus long que prévu, mais la Société québécoise des infrastructures a finalement vu le jour en novembre. Quel sera son mandat, et quels modes de réalisation privilégiera-t-elle ? Présentation.