On ne devient pas architecte sans être animé d’une bonne dose de passion. Mais la pratique de l’architecture n’est pas épargnée par les petits soucis de ce qu’on appelle la vie au travail. Les patrons doivent, là comme ailleurs, diminuer le roulement du personnel. Et les employés, de leur côté, veulent avoir la chance d’exploiter leur talent et trouver leur bonheur dans la philosophie de l’agence. Quant aux femmes qui ont choisi cette profession autrefois exclusivement masculine, il leur faut encore se battre pour prendre la place qui leur revient. Esquisses est donc allé fureter de votre côté, en prenant soin de vérifier si, en matière d’aménagement de bureaux, les architectes n’étaient pas des cordonniers mal chaussés...

 

Articles du dossier

Rétention de personnel - Relever les défis
Comme n’importe quelle entreprise, une firme d’architecture doit faire face au roulement de ses effectifs. À part barrer la porte et avaler la clé, quelles stratégies mettre en place pour retenir les employés ? 

 

Histoires d’ego - Le partage du pouvoir
Toutes les agences d’architecture comptent une vedette qui récolte les prix et accorde les entrevues. Comment concilier travail d’équipe et gros ego ? 

 

Motivation au travail - L’argent ne fait pas le bonheur
Vous manquez d’énergie au travail ? Le spécialiste Jacques Forest rappelle les ingrédients d’un régime professionnel stimulant.

 

Les femmes en architecture - Course à obstacles
Manque-t-il de femmes en architecture ? La question peut sembler saugrenue en 2014. Pourtant, les inégalités n’ont pas encore entièrement disparu. Coup d’œil sur un phénomène désuet. 

 

Aménagement des bureaux d’architectes - Et la lumière fut!
Les architectes passent leur temps à imaginer des lieux réfléchis et fonctionnels pour leurs clients. Beaucoup accordent le même soin à leur propre bureau. Pour une fois, les cordonniers ne sont pas si mal chaussés.