Esquisses, vol. 26, no 3, automne 2015

Sur la place publique


Politique nationale de l’aménagement du territoire

En parallèle avec son engagement en faveur d’une PNA, l’Ordre participe à la réflexion menée par différents acteurs de l’aménagement qui souhaitent doter le Québec d’une politique nationale de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. L’organisme Vivre en Ville est à l’origine de la démarche.

Pour l’heure, le groupe travaille à un projet de déclaration commune. À terme, il souhaite amener Québec à réunir dans un même texte des principes fondamentaux et une vision d’ensemble de l’aménagement pour assurer la cohérence des lois, politiques et interventions de l’État et des municipalités. Le contexte est actuellement favorable puisque certains changements sont attendus à brève échéance dans ce domaine. Il s’agit entre autres de la révision de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, de la réforme des liens entre Québec et les municipalités et de l’adoption d’un nouveau pacte fiscal.

 

Organisation du Sommet Mondial du Design

L’Organisation du Sommet Mondial du Design (OSMD) a commencé ses travaux en vue de préparer cet évènement qui se tiendra à Montréal en octobre 2017. Celui-ci a pour but de rassembler les professionnels de l’architecture, du design et de l’urbanisme afin qu’ils échangent sur les sujets qui touchent ces disciplines autant à l’échelle locale qu’internationale — évolution démographique, changements climatiques et création de villes intelligentes et novatrices.

Le conseil d’administration de l’OAQ soutient cette initiative et a mandaté le directeur général pour négocier les modalités et conditions de participation de l’Ordre à ce sommet. Pour plus de renseignements, consultez la page Facebook Sommet Mondial du Design – Montréal 2017.

  

Politique nationale de l’architecture

L’Ordre poursuit sa tournée visant à promouvoir l’adoption d’une politique nationale de l’architecture (PNA) en rencontrant notamment des élus québécois. La présidente, Nathalie Dion, et le directeur général, Jean-Pierre Dumont, ont ainsi rencontré le 17 juin le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Pierre Desrochers. La nécessité d’améliorer la planification et l’entretien du cadre bâti a été évoquée.

 

Site sur la copropriété

Le site lacopropriete.info a été lancé le 16 juin dernier au Centre des sciences de Montréal, en présence de la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée. L’évènement était organisé par la Chambre des notaires, maître d’œuvre de ce nouvel outil destiné à informer les promoteurs, les acheteurs, les vendeurs, les copropriétaires et les locataires liés à ce type d’habitation. L’OAQ est partenaire de l’initiative avec d’autres associations et ordres professionnels.

Lors du lancement, la présidente de l’OAQ, Nathalie Dion, a pris la parole pour expliquer la motivation de l’Ordre à participer à l’enrichissement du contenu du site en vertu de sa mission de protection du public. Elle en a aussi profité pour rappeler le rôle de l’architecte dans un projet d’immeuble en copropriété ainsi que les moyens dont disposent les acheteurs pour s’assurer de la qualité architecturale de leur condo. 

  

Protection des terres agricoles

Le 20 mai, l’Ordre des architectes a joint sa voix à celles d’autres organisations qui craignent pour l’avenir de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) et de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles.

Cette prise de position est survenue par voie de communiqué alors que la Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles venait de terminer l’examen des activités de la CPTAQ. Durant ces audiences, plusieurs intervenants ont critiqué l’encadrement qu’exerce la CPTAQ et demandé des assouplissements ou même le transfert de ses responsabilités aux municipalités.

Selon l’OAQ et les autres cosignataires du communiqué – dont l’Union des producteurs agricoles, Équiterre, la Fondation David Suzuki et Vivre en Ville –, les mécanismes de protection des terres agricoles doivent plutôt être renforcés. La zone agricole cultivée, qui représente seulement 2 % du territoire québécois, est amputée de 4000 hectares chaque année, notamment sous l’effet de la pression immobilière.

 

Remise des permis

Le 13 juin, 180 nouveaux architectes – dont 101 femmes – ont été invités à la cérémonie annuelle de remise des permis de l’Ordre. Grâce à ces nouvelles admissions, l’OAQ compte désormais plus de 3700 membres.

L’évènement a également été l’occasion de remettre la bourse du Collège des présidents, qui permet à un finissant en architecture de réaliser un voyage d’études. Le jury, composé des anciens présidents de l’OAQ Bernard McNamara, Josette Michaud et Paul-André Tétrault, a choisi le projet de Philémon Gravel parmi les neuf dossiers déposés. Celui-ci documentera plusieurs reconversions d’hôpitaux et de lieux industriels patrimoniaux européens afin d’enrichir la réflexion montréalaise sur la reconversion de l’Hôtel-Dieu, du Royal Victoria et du silo no 5.

 

Photo en-tête :  Miville Tremblay