Esquisses, vol. 26, no 2, été 2015

 

Une petite révolution se profile en douce dans le paysage résidentiel québécois : les logements collectifs sont en train de supplanter la sacro-sainte maison unifamiliale au chapitre des nouvelles habitations. Densification oblige, bien sûr, mais pas seulement : après s’être étalés jusqu’à la troisième couronne, les bébé-boumeurs considèrent maintenant la commodité du condo. Les promoteurs ne se font pas prier et multiplient l’offre 

à grands coups de tours résidentielles. Entre construire beaucoup et bien construire, il y a toutefois une marge. Mais pourquoi les architectes se font-ils si discrets dans ce champ de pratique ? 

En couverture: M6B2 Tour de la Biodiversité, Paris. Architecture: Maison Édouard François