Esquisses, vol. 27, no 4, hiver 2016-2017

Mémoires de l'Ordre

Les mémoires publics de l’OAQ se trouvent sur cette page.

Contrats publics

Le 29 septembre, l’OAQ a déposé auprès de la Commission des finances publiques de l’Assemblée nationale un mémoire sous forme de lettre dans le cadre de l’étude du projet de loi 108, Loi favorisant la surveillance des contrats des organismes publics et instituant l’Autorité des marchés publics.

Ce projet de loi met également en œuvre certaines recommandations de la  commission Charbonneau. Tout en étant globalement en accord avec le texte, l’OAQ a demandé plusieurs ajustements : assujettissement des municipalités à la future Autorité des marchés publics, code unique des marchés publics, abolition de l’exigence de recourir au plus bas soumissionnaire, etc.

 

 

Réseau électrique métropolitain

Il faut se donner le temps de bien faire les choses ! C’est en substance ce que Guillaume Lévesque, administrateur de l’OAQ, a livré comme message le 10 octobre devant le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) au sujet du projet de Réseau électrique métropolitain. Il présentait le mémoire intitulé « Ralentir pour aller plus loin », déposé quelques jours auparavant. Après avoir salué la volonté gouvernementale d’investir dans les transports en commun au moyen d’un projet structurant, l’Ordre a rappelé que les investissements ne doivent jamais faire perdre de vue la qualité de vie des citoyens et la qualité du cadre bâti. L’urgence ne peut être invoquée pour passer outre les objectifs en matière de lutte contre l’étalement urbain ou la préservation des terres agricoles.

 

Logement

Le 20 octobre, l’OAQ a déposé un mémoire dans le cadre de la consultation Parlons logement, menée par la Société canadienne d’hypothèques et de logement. Le document rappelle que l’habitation est au cœur d’un grand nombre d’enjeux, notamment l’inclusion sociale, le vieillissement de la population, la réduction des gaz à effet de serre et l’atténuation des impacts des changements climatiques. En conséquence, les interventions à ce chapitre doivent être faites dans une perspective globale. Des espaces publics de meilleure qualité, le recours à l’architecture bioclimatique, des logements adaptables et des fonds pour la recherche et l’innovation font partie des recommandations. Le gouvernement fédéral utilisera les résultats de cette consultation pour élaborer sa prochaine politique nationale sur le logement.

 

Stratégie centre-ville de Montréal

Le 8 novembre, Guillaume Lévesque a présenté le mémoire « Pour un cœur en santé et à échelle humaine » devant l’Office de consultation publique de Montréal. Cette audience s’inscrivait dans le cadre d’une vaste consultation en amont de la définition du plan d’action de la Ville de Montréal pour dynamiser le centre-ville à l’horizon 2030. Dans la lignée des positions qu’il a prises précédemment, l’OAQ plaide pour un cadre bâti dense et convivial, durable et inclusif. Il a émis plusieurs propositions pour favoriser l’innovation à l’occasion de la reconversion des ensembles institutionnels et immeubles publics (Hôtel-Dieu, maison de Radio-Canada, etc.).

 

Bâtiment durable à Montréal

Doter Montréal du code du bâtiment le plus « vert » au Québec : c’est la proposition que fait l’OAQ dans son mémoire présenté le 15 novembre par Nathalie Dion devant les élus de la Commission sur l’eau, l’environnement, le développement durable et les grands parcs. La commission a en effet été mandatée pour mener une consultation en vue de doter Montréal d’une réglementation plus durable pour les bâtiments. De nombreux sujets y sont abordés, des toitures végétalisées à la gestion des déchets en passant par l’accessibilité universelle.

 

Politique nationale de l’architecture

Depuis sa publication en juin, le mémoire de l’OAQ « La qualité architecturale, un chantier à poursuivre » a reçu l’appui officiel de 16 municipalités québécoises – dont la Ville de Québec –, de 8 arrondissements montréalais ainsi que de la Commission scolaire de Montréal. Ce mémoire, déposé dans le cadre des consultations menées par le ministère de la Culture et des Communications sur le renouvellement de la politique culturelle, réclame notamment une politique nationale de l’architecture.