Esquisses, vol. 27, no 4, hiver 2016-2017

Notes de la direction

Démission au CA

Louis Leduc, représentant de la région de Québec, a récemment présenté sa démission à titre de membre du CA de l’Ordre. Monsieur Leduc, qui a été élu au conseil en 2009, s’y est beaucoup investi. L’OAQ tient à le remercier sincèrement pour son apport important et accueille avec joie la possibilité de sa future collaboration à différents comités.

 

Gouvernance

Le 6 octobre dernier, le CA tenait sa journée annuelle de réflexion sur la planification stratégique 2013-2018. L’exercice a permis de faire le point sur les grandes orientations de même que sur les actions concrètes à poser à court et à moyen terme.

Lors de sa réunion statutaire qui a eu lieu le lendemain, le CA a adopté une nouvelle politique régissant son fonctionnement. Il s’est prononcé sur les principes à la base de la rémunération des administrateurs et des membres de comités.

De plus, le CA a adopté un projet de règlement sur les élections. Le document prévoit, entre autres, l’uniformisation de la durée des mandats du président et des administrateurs, dorénavant établie à trois ans, ainsi que des modalités de vote électronique. Suivant l’objectif d’abaisser le nombre d’administrateurs de 17 à 12, fixé en juillet 2015, le CA procédera à une réduction graduelle qui s’échelonnera jusqu’en 2019.

De plus, le CA a nommé les membres du comité d’audit, du comité de gouvernance, d’éthique et de ressources humaines ainsi que du comité de planification stratégique. Ceux-ci se réuniront pour la première fois d’ici la fin de l’année. Un comité de révision ad hoc a également été mis sur pied pour réexaminer la demande de révision d’une décision du syndic et rendre un nouvel avis.

 

Refonte de l’inspection professionnelle

Dans son plan stratégique 2013-2018, l’Ordre a fait de la refonte du service de l’inspection professionnelle sa priorité. La direction de la pratique professionnelle a reçu le mandat de mettre en œuvre les 14 recommandations formulées en 2013 par un comité de réflexion sur l’inspection professionnelle et de recruter de nouveaux inspecteurs. Afin de réaliser les changements souhaités dans les meilleurs délais, le conseil d’administration (CA) a résolu de suspendre l’application du programme de surveillance générale 2016-2017 jusqu’à la fin de l’exercice financier en cours.

 

Radiations

Le conseil d’administration a radié du tableau de l’Ordre les membres qui n’avaient pas acquitté le deuxième versement de la cotisation annuelle au 3 novembre 2016. Il a également radié les architectes qui n’ont pas souscrit l’assurance responsabilité, conformément au Règlement sur la souscription obligatoire au Fonds d’assurance responsabilité professionnelle de l’Ordre.

 

Création d’un nouveau poste à la permanence

Un nouveau poste s’ajoutera sous peu à la structure administrative de l’OAQ. L’embauche d’un agent de services aux membres permettra à l’Ordre de rehausser la qualité des services offerts aux architectes et aux stagiaires. Selon une analyse effectuée récemment, l’effectif des membres et des stagiaires a augmenté de 38 % depuis 2008, alors que celui de la permanence a diminué de 19 % au cours de la même période. Ce poste supplémentaire contribuera donc à combler l’écart.

 

ARM Canada-Europe

Le CA a donné son accord de principe à un arrangement de reconnaissance mutuelle (ARM) des qualifications devant être conclu entre le Canada et l’Union européenne. Le projet d’ARM a été rédigé par le Comité des relations internationales du Regroupement des ordres d’architectes du Canada (ROAC-CALA) et par le Conseil des architectes d’Europe (CAE-ACE), lors d’une rencontre tenue à Bruxelles en septembre dernier. Cet ARM détermine les critères, les procédures et les mesures relatifs à la reconnaissance mutuelle des qualifications permettant la mobilité de la main-d’œuvre. En 2013, le CA s’était déjà prononcé en faveur de la conclusion d’un tel arrangement. L’entrée en vigueur de l’ARM est prévue en 2018. L’OAQ vous tiendra au courant de l’évolution du dossier.

 

Loi sur les architectes

Les échanges avec l’Office des professions du Québec (OPQ) sur la proposition de modification de la Loi sur les architectes sont en cours. Par ailleurs, l’offre déposée par l’OAQ au printemps dernier au sujet de la délégation d’activités aux membres de l’Ordre des technologues professionnels du Québec est toujours à l’étude par l’OPQ.

 

Émission Architectes du futur

L’Ordre a offert un soutien financier de 8000 $ à AGLA Médias pour la production de la série Architectes du futur. Destinée au Canal Savoir, celle-ci propose des charrettes réunissant des étudiants en architecture et des architectes établis. Cette contribution correspond parfaitement aux objectifs de l’Ordre de promouvoir la qualité architecturale et de mieux faire connaître le rôle de l’architecte dans la société. Au cours des dernières années, l’OAQ a d’ailleurs participé au financement de deux saisons de la série Archi branchés, du même producteur. Au moment d’écrire ces lignes, ce dernier s’affairait à compléter le montage financier de la future émission. Si la production va de l’avant, les épisodes pourront être visionnés sur le site de l’Ordre après leur diffusion à la télévision. À suivre.

 

Assurance collective

Comme nous l’avions annoncé, le programme d’assurance collective a pris fin le 31 octobre 2016. Les membres en ont été informés par plusieurs communications, notamment dans le magazine Esquisses et dans le bulletin électronique Élévation. Les avis de résiliation à l’assureur, à la Régie de l’assurance maladie du Québec et aux membres ont été transmis dans les délais prévus. Pour connaître les motifs de l’OAQ, consultez le précédent numéro d’Esquisses (automne 2016).

 

Erratum

Le texte « Concours d’architecture : Des cadres raffinés », paru dans le numéro d’Esquisses de l’automne 2016, mentionnait qu’au Québec, le dernier concours anonyme à la première étape a été celui du Planétarium Rio Tinto Alcan, en 2009. Or, on nous a signalé qu’il s’agit plutôt de celui du Stade de soccer de Montréal, tenu en 2011. Sur 30 propositions déposées, le jury avait retenu 4 finalistes, dont l’identité a ensuite été dévoilée.