Esquisses, vol. 28, no 3, automne 2017

Sur la place publiqueSuivi des prises de position de l'Ordre

Gouvernance des ordres professionnels

Le projet de loi no 98 (Loi modifiant diverses lois concernant principalement l’admission aux professions et la gouvernance du système professionnel), sur lequel l’OAQ s’était prononcé à l’été 2016, a été adopté le 6 juin. Plusieurs dispositions de la loi entraîneront des changements pour l’OAQ et ses membres. L’Ordre en effectue présentement l’analyse afin de les mettre en œuvre et d’informer les architectes de leurs nouvelles obligations. Nous y reviendrons dans le prochain numéro.

Travaux bénévoles de construction

L’OAQ a commenté le Projet de règlement concernant les travaux bénévoles de construction dans une lettre envoyée le 8 juin à Dominique Vien, ministre du Travail. L’Ordre y reconnaît l’intérêt de permettre le travail bénévole dans certaines circonstances afin que des citoyens puissent, par exemple, repeindre une salle de classe de l’école de leur enfant ou qu’un propriétaire bricoleur puisse rénover son triplex avec l’aide de ses proches. Par contre, l’Ordre s’inquiète notamment du fait que des personnes sans qualification ni assurance puissent intervenir sur l’enveloppe de bâtiments publics, comme les hôpitaux, les collèges et les écoles. Isolation, ignifugation, maçonnerie, portes et fenêtres sont au nombre des éléments qui devraient être réservés aux travailleurs qualifiés.

Dalle-parc de l’échangeur Turcot

Le retour de la dalle-parc dans les plans de reconstruction et de réaménagement de l’échangeur Turcot à Montréal fait toujours l’objet d’une mobilisation. Le 11 juin, à l’initiative de plusieurs organismes, dont le Conseil régional de l’environnement, un rassemblement a eu lieu à cet effet sur le site de l’échangeur, et une pétition signée par plus de 10 000 personnes a été transmise au gouvernement. Ce lien, d’abord promis, puis retiré du projet, devait permettre aux piétons et cyclistes de circuler entre les quartiers limitrophes. Il représente environ 1 % du budget total.

En décembre dernier, Nathalie Dion, présidente de l’OAQ, avait signé avec 60 personnalités et représentants d’organismes une lettre ouverte au premier ministre Philippe Couillard réclamant le maintien de cette composante du projet.

Plusieurs élus, dont le président de l’Assemblée nationale, Jacques Chagnon, et le maire de Montréal, Denis Coderre, se sont également prononcés pour que le transport actif soit pris en compte. Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, Laurent Lessard, a cependant repoussé toute décision concernant la dalle-parc à la fin des travaux.

Municipalités

Le 15 juin, les députés ont adopté le projet de loi no 122 (Loi visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à augmenter à ce titre leur autonomie et leurs pouvoirs). Ce projet de loi autorise l’abolition des référendums en matière d’urbanisme pour les villes qui se dotent d’une politique de participation publique. Par ailleurs, les règles entourant les contrats sont profondément modifiées. Les municipalités auront notamment la possibilité de les octroyer de gré à gré jusqu’à concurrence de 100 000 $, alors que ce seuil était auparavant fixé à 25 000 $.

Rappelons que l’OAQ avait déposé un mémoire lors de l’étude du texte en commission parlementaire et qu’il s’est associé au mémoire présenté par l’alliance ARIANE. Il y exprimait son opposition à l’abolition des référendums tant qu’une réflexion n’aura pas été menée sur les processus de concertation locale et plaidait pour un accompagnement des municipalités en ce qui concerne l’octroi des contrats.

Énergie

Le gouvernement a publié le 26 juin le premier plan d’action 2017-2020 de la Politique énergétique 2030, au sujet duquel l’OAQ était intervenu lors de consultations préalables. Ce plan comprend une liste de 42 mesures, dont un « projet de démonstration d’une maison intelligente et solaire » par l’Institut de recherche d’Hydro-Québec. Par ailleurs, l’organisme Transition énergétique Québec, qui doit mettre en place les cibles déterminées par le gouvernement, entame ses activités.

Réseau électrique métropolitain

Le promoteur du projet de Réseau électrique métropolitain (REM), CDPQ Infra, s’est engagé à mettre en place un comité d’intégration architecturale, urbanistique et paysagère, comme l’a recommandé le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), en écho à une proposition de l’OAQ et d’Héritage Montréal. Le 5 juillet, Nathalie Dion, a rencontré à ce propos Jean-Marc Arbaud, directeur général adjoint de CDPQ Infra. Rappelons que le gouvernement québécois a formellement autorisé le projet en mai dernier. Le projet de loi no 137, qui contient plusieurs dispositions pour permettre au projet d’aller de l’avant dans les conditions et les délais prévus, devrait être adopté dès la rentrée parlementaire.

Mémoire sur la politique de mobilité durable

L’alliance ARIANE, à laquelle participe l’OAQ, a déposé le 15 août un mémoire lors de la consultation menée par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports sur la future Politique de mobilité durable. En plus de demander l’adoption d’une Politique nationale de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, les signataires réitèrent l’importance de bien localiser les bâtiments détenus ou financés par le gouvernement et d’augmenter les budgets alloués aux transports collectifs et actifs. Ils recommandent aussi le recours à l’approche internationale « Éviter–Transférer–Améliorer », soit – dans l’ordre – éviter les déplacements motorisés en favorisant des aménagements urbains plus denses, transférer les déplacements vers des modes collectifs ou actifs et améliorer l’empreinte carbone des véhicules.

 

POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE L’ARCHITECTURE

Conversation publique : bilan médiatique

La tournée de conversations publiques pour une politique québécoise de l’architecture menée au printemps dernier a récolté une couverture médiatique appréciable. Voici un aperçu de la compilation remise par la firme Morin Relations Publiques, mandatée pour effectuer les relations de presse de la démarche :

Mentions dans les médias

Presse imprimée : 41

Radio : 47

Télévision : 9

Internet : 34

35 entrevues accordées par la présidente de l’OAQ

Publicités Facebook

Clics vers le site : 5157

Partages : 517

Commentaires : 180

Réactions de type « j’aime » : 1071

  

Politique culturelle

Le 27 juin, le ministère de la Culture et des Communications a rendu public son projet de politique québécoise de la culture. À la grande satisfaction de l’OAQ, les engagements qu’on y trouve englobent le lancement de travaux en vue d’une stratégie gouvernementale pour la qualité architecturale, des pratiques exemplaires en matière de gestion des biens patrimoniaux de l’État et une place accordée à la culture dans les projets d’aménagement. Ces aspects, qui restent à définir, font écho à certaines recommandations que l’OAQ avait faites dans le mémoire qu’il a déposé en juin 2016, lors d’une première ronde de consultations menée par le ministère. Lors des consultations publique menées début septembre, l'OAQ a déposé un mémoire en réaction à ce projet de politique.

Présentation à Québec

Le 15 juin, la présidente de l’OAQ, Nathalie Dion, et le directeur général, Jean-Pierre Dumont, ont présenté le projet de politique québécoise de l’architecture devant le Réseau des développeurs de Québec, un regroupement informel de gens d’affaires du domaine de l’immobilier de la région de la capitale.

 

GROUPES DE TRAVAIL

Pont Champlain

Le comité d’experts pour la qualité visuelle du nouveau pont Champlain, dont fait partie Nathalie Dion, demeure un interlocuteur actif dans la poursuite de cette réalisation. À la dernière réunion, le 27 avril, le comité et l’architecte danois Poul Ove Jensen ont ainsi pu commenter la proposition d’éclairage présentée par le consortium qui exécute les travaux.

 

ÉVÈNEMENTS DIVERS

Jury et remise de prix

• Le 15 mai, lors des Grands Prix du génie-conseil québécois, Nathalie Dion a remis un prix de la catégorie Bâtiment structure au projet de la tour des Canadiens (architectes : Lemay; ingénieurs : SDK et associés). L’évènement, organisé par l’Association des firmes de génie-conseil, vise à mettre en lumière l’ingénierie derrière les meilleures réalisations et à récompenser l’innovation.

• La présidente de l’Ordre était membre du jury du 27e concours Énergia, organisé par l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME). Ce concours récompense les innovations en matière d’efficacité énergétique dans 14 catégories. La soirée de remise des prix a eu lieu le 31 mai dernier.