Prix Thomas-Baillairgé

Thomas Baillairgé. Source: BAnQ

Créé en 1983, le prix Thomas-Baillairgé tient son nom de l’un des plus éminents architectes québécois. Ce prix vise à souligner les efforts d’une personne ou d’un organisme public ou parapublic qui a participé à la promotion et à la conservation de la qualité du cadre de vie au Québec. Le prix est décerné par l’OAQ chaque année et la période de mise en candidature a lieu au printemps. 

Thomas Baillairgé (1792-1859) a livré les plans de plus d’une centaine d’églises, d’édifices publics et d’habitations. On lui doit la transformation de la pratique artisanale de l’architecture en une profession libérale au Québec. Avec les autorités religieuses de son époque, il a créé une architecture originale qui a permis d’inscrire avec force la présence de l’Église canadienne dans le paysage bâti.

Liste des lauréats

2015 – Augustines de Québec

2014 – Centre Canadien d'Architecture

2013 – Musée des Beaux-Arts de Montréal 

2012 – Soeur Madeleine Juneau et communauté des Sœurs de la Congrégation Notre-Dame

2011 – Ville de Saguenay et citoyens d'Arvida

2008 – Dinu Bumbaru

2006 – Luc Noppen

2005 – Jean-Paul L’Allier

2004 – Société du Quartier international de Montréal et Groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues

2003 – Commission de la capitale nationale du Québec

2002 – Fondation du patrimoine religieux du Québec

2001 – Fondation Bagatelle

2000 – Le Devoir – Page hebdomadaire « Formes »

1999 – L’Autre Montréal

1996 – Ville de Québec et ses citoyens

1995 – Fondation Héritage Canada – Programme Rues principales

1994 – Ville de Trois-Rivières – Revitalisation de son centre-ville

1993 – L’Archevêché de Montréal

1992 – Communauté urbaine de Montréal – Planification, aménagement et animation des parcs régionaux

1991 – Magazine Continuité

1990 – Prêtres de Saint-Sulpice de Montréal – Travaux de mise en valeur, de rénovation et de restauration effectués au Grand Séminaire de Montréal

1989 – ALCAN – Contribution au débat des idées d’avant-garde en architecture

1988 – UNESCO – Inscription de l’arrondissement historique de Québec sur la liste de ce patrimoine

1987 – Société immobilière du patrimoine architectural de Montréal (SIMPA) – Restauration du monastère du Bon-Pasteur

1986 – Brasserie Molson du Québec Limitée – Restauration du siège social, rue Notre-Dame à Montréal

1985 – Judith Dubuc et Louis Dubuc – Restauration de la maison Trestler à Dorion

1984 – Fondation Héritage Montréal

1983 – Canadien Pacifique ltée – Rénovation de la gare Windsor