Notes de la direction

Objet TypoScript introuvable (lib.image_top)

Dossiers traités par le conseil d’administration lors de ses réunions du 18 mai et du 7 juillet.

 

Planification stratégique

À l’issue d’un appel d’offres lancé au printemps, le conseil d’administration (CA) a retenu les services d’un consultant qui l’accompagnera dans l’élaboration de son plan stratégique 2018-2021. Il s’agit de Denis Tremblay, de la firme Alliance Management, qui a démontré une excellente connaissance des ordres professionnels et des enjeux qui les concernent. Avec son aide, l’Ordre a entamé les travaux de réflexion sur les enjeux, les priorités et les orientations qui guideront ses activités au cours des trois prochaines années. Le nouveau plan stratégique triennal sera adopté à l’automne 2017 et sera suivi d’un plan d’action annuel.

Gouvernance

À la suite de la démission de Denis Baril, administrateur élu, le CA a résolu de ne pas tenir de nouvelle élection dans la région du Centre-du-Québec. Il a plutôt procédé à la fusion de cette dernière avec la Montérégie et l’Estrie, en conformité avec la décision prise en 2015 de réduire le CA de 17 à 12 membres d’ici 2019. La représentante de la région ainsi constituée est Valérie Daoust. Le CA compte aujourd’hui 15 membres, incluant la présidente.

Loi sur les architectes et délégation d’activités

Les échanges entre l’OAQ et l’Office des professions du Québec (OPQ) relativement à la Loi sur les architectes et la délégation d’activités se sont poursuivis au cours des derniers mois. À cet effet, l’OAQ a également rencontré l’Ordre des technologues professionnels du Québec (OTPQ).

Au terme de ces pourparlers, la proposition faite par l’Ordre au printemps 2016, basée sur le partage d’activités professionnelles pour chacune des phases d’un projet, n’a pas été acceptée par l’Office des professions, qui lui préfère un champ de pratique partagé entre les architectes et les membres de l’OTPQ. Les discussions se poursuivront cet automne.

Lire proposition de l’OAQ, présentée lors de la tournée d’information d’août 2016.

Affaires réglementaires et administratives

Le CA a nommé Lidia Minicucci, architecte, Alain Fournier, architecte, et Daniel Demers, actuaire, administrateurs du Fonds des architectes pour un mandat de trois ans. Valérie Daoust est désignée observatrice au CA du Fonds.

Le CA a nommé Gilles Beauchamp, architecte, syndic ad hoc dans le dossier 2017-1352.

Le CA a radié du tableau des membres les personnes qui n’ont pas acquitté leur cotisation professionnelle pour l’exercice 2017-2018. Ces radiations ont pris effet le 5 juin.

Il a également résolu d’abolir le statut de pigiste du tableau. Dorénavant, les membres qui sont dans cette situation doivent faire un choix entre le statut d’employé et celui de patron d’un bureau d’architecte. Dans ce dernier cas, ils doivent souscrire au Fonds des architectes. Cette décision administrative n’aura pas d’impact sur les statuts d’emploi utilisés par le Fonds.

Affaires financières

À la recommandation du comité d’audit et du comité de gouvernance, d’éthique et de ressources humaines, le CA a résolu d’uniformiser la rémunération des membres du CA de la Maison de l’architecture et du design avec celle des présidents et des membres des comités de l’OAQ.

Manuel canadien de pratique de l’architecture

Le CA a approuvé une entente survenue entre l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) et les ordres d’architectes canadiens concernant la mise à jour du Manuel canadien de pratique de l’architecture, dont la dernière version date de 2007. Pour assurer la réalisation de l’ouvrage, chaque ordre versera à l’IRAC une contribution de 15 $ par membre en 2017 et en 2018.

Accord Canada-Europe

Le CA a approuvé le projet d’accord de reconnaissance mutuelle des qualifications entre le Regroupement des ordres d’architectes du Canada et le Conseil des architectes d’Europe. Cet accord vise à favoriser la mobilité professionnelle des architectes qui souhaitent exercer dans les deux territoires de compétence et en définit les critères, les procédures et les mesures. Son entrée en vigueur est prévue le 1er octobre 2018.

Architectes de l’urgence et de la coopération

Le CA a reçu les représentants d’Architectes de l’urgence et de la coopération, venus déposer le rapport annuel de l’organisme. Par la même occasion, ce dernier a renouvelé sa demande d’une cotisation spéciale des membres de l’OAQ pour une période de trois ans. Le CA a accepté, sous réserve de l’approbation de l’assemblée générale annuelle.

Erratum

Dans le numéro précédent, nous avons laissé entendre qu’André Harel était membre du comité sur le contrôle de l’exercice de la profession en plus d’être membre du comité d’audit. Or, M. Harel a été nommé membre externe du comité d’audit. Il n’a pas de lien avec le comité sur le contrôle de l’exercice de la profession.