La résidence des stagiaires    

Prix du public 2019

Conçue pour accueillir les stagiaires des Jardins de Metis, cette résidence devait s’inscrire dans la philosophie de respect et d’embellissement de la nature québécoise tout en étant particulièrement efficiente en terme d’efforts et d’effets. En revisitant de manière contemporaine la volumétrie des maisons pittoresques environnantes, la résidence des stagiaires arrive ainsi à se déposer tout doucement dans le paysage de Métis tout en proposant des qualités spatiales singulières. Volontairement laissée naturelle, l’enveloppe en lattis de cèdre prendra par ailleurs la patine du temps au fil des saisons de manière à s’harmoniser complètement à l’esprit du lieu. Devant accueillir simultanément plusieurs personnes d’horizons variés, la maison se compose de deux volumes à toiture à double-pente glissant l’un sur l’autre. Alors qu’à l’intérieur ces deux ailes divisent les espaces de vie communs des aires intimes, une terrasse profite de l’espace extérieur résultant de la translation. Ainsi, plusieurs microclimats distincts sont créés, permettant aux nombreux occupants d’apprécier le cadre naturel exceptionnel en toute quiétude. La structure, laissée apparente dans l’ensemble de la résidence, sculpte les ombres et la lumière tout en générant une ambiance chaleureuse. Les jeux de double-hauteur et de mezzanine donnent par ailleurs une impression d’amplitude spatiale. Les grandes ouvertures stratégiquement positionnées permettent quant à elles de contempler le paysage en des points de vue privilégiés, de baigner de lumière naturelle les pièces tout au long de la journée, le tout en conservant l’intimité de ses occupants. Modeste et sensible, la résidence exploite ainsi le meilleur de tous les éléments qui la composent.

Atelier Pierre Thibault