Maison Terrebonne    

Bâtiments résidentiels de type unifamilial

La nouvelle résidence, conçue pour répondre aux besoins d’une personne vivant seule, repose sur les mêmes fondations et planchers que la maison initiale, en plus de conserver l’une de ses caractéristiques principales, les demi-niveaux. Ce principe est à la genèse de la nouvelle architecture du bâtiment, qui, malgré une superficie habitable d’à peine 1 500 pieds carrés, offre des pièces vastes et ouvertes où la lumière naturelle abonde. Chacun des paliers répond à des fonctions distinctes, permettant d’établir une hiérarchie claire entre les zones intimes et celles communes. Ouvertes l’une sur l’autre, ces différentes zones sont simplement divisées par le seuil que créent les volées d’escalier. À l’interstice entre tous ces paliers, un volume pur et cubique autour duquel on gravite crée naturellement l’intimité entre les zones. L’effet de bloc est renforcé par un détachement du plafond, permettant à la fois une fluidité du regard et la circulation de la lumière naturelle. À l’intérieur du cube se camoufle une salle de bain minimaliste et épurée, sans porte, où seule la configuration des cloisons préserve l’intimité. De l’intérieur, la maison s’ouvre complètement à la nature pour offrir aux occupants des vues sur un tableau en constante évolution.

la SHED architecture