Maison de la littérature    

Bâtiments culturels 2017

Les chemins multiples de la liberté En partie transparente et ayant des proportions étrangement familières, la nouvelle annexe permet dans un premier temps d’offrir un visage ouvert et contemporain à l’Institut Canadien. Un dialogue entre l’histoire et le présent de l’arrondissement historique du Vieux-Québec s’établit. Ce petit volume ajouté, dans son rapport dialectique au temple d’origine, fait entrer l’institution de plein pied dans le 21e siècle à l’ère des livres numériques et des poèmes sur Twitter. Il nous est apparu nécessaire dès le départ, d’un point de vue symbolique, de déplacer une partie du programme créatif à l'extérieur du cadre religieux de l’église. Cet agrandissement abrite donc dans ses étages supérieurs les principaux espaces voués à la création littéraire et offre une multitude de parcours déambulatoires en maintenant un rapport étroit au bâtiment existant. En offrant une certaine distanciation, des vues imprenables sur le fleuve et sur la vielle ville se dévoilent, un sentiment de liberté en découle. L’annexe se révèle comme le signal fort d’une importante remise en valeur patrimoniale et permet surtout d’éviter, par le placement du nouveau programme dans l’agrandissement, l’altération de la composition architecturale et les modifications à l’enveloppe de pierre de l’édifice existant, restaurant par le fait même la spatialité originelle du Temple Wesley.

Chevalier Morales architectes