Bibliothèque de Drummondville
Bibliothèque de Drummondville, Chevalier Morales Architectes + DMA Architectes. Projet issu d’un concours d’architecture.
Lauréat du Grand Prix d’excellence en architecture 2019 de l’OAQ.

Qu’est-ce qu’un concours d’architecture ?

Le concours est un mode d’attribution de la commande en architecture qui repose sur l’évaluation et la comparaison de propositions soumises par plusieurs architectes. En gros, on choisit sur la base du concept proposé pour un bâtiment et non sur la base de l’expérience de l’architecte ou du prix qu’il demande pour ses services, comme c’est le cas lors d’un appel d’offres plus traditionnel.

Plusieurs formules de concours sont possibles : ouvert, restreint ou sur invitation, national ou international, limité aux architectes ou pluridisciplinaire, mené en une seule ou en plusieurs étapes, etc.

En lançant un concours d’architecture, le client cherche à obtenir la meilleure idée pour répondre au programme qui a été préalablement établi. Ce programme précise notamment les besoins de l’utilisateur et le budget de construction prévu. Le choix est effectué par un jury constitué pour l’occasion et sur la base de critères explicites.

La formule du concours n’est pas nouvelle – elle est utilisée depuis l’Antiquité grecque – et, dans certains pays comme la Suisse, on y a recours pour toutes les constructions publiques et un grand nombre de projets privés.

Les avantages du concours d’architecture

  • Assure la transparence et la crédibilité du processus de sélection du professionnel et du concept;
  • Accorde les mêmes chances à tous les architectes;
  • Offre une visibilité et un rayonnement accrus au projet;
  • Élève le niveau de prestation des architectes qui y participent et contribue à une meilleure qualité architecturale.

Le conseiller professionnel, acteur incontournable du concours

Le conseiller professionnel appuie le promoteur dans sa démarche. Il planifie, fait approuver puis met en œuvre le concours. Il conseille également le promoteur quant à la composition du jury en proposant des personnes reconnues dans la communauté et des experts dans les domaines liés au projet.

Pour devenir conseiller professionnel, il faut suivre l’activité de formation sur les concours d’architecture offerte par l’Ordre ou posséder une vaste expérience en matière de concours. L’OAQ met d’ailleurs à la disposition des promoteurs la liste des architectes ayant déjà agi à titre de conseillers ou ayant réussi la formation.

Le rôle de l’Ordre dans un concours

L’Ordre administre un système d’approbation des concours d’architecture afin d’assurer que les processus de concours menés au Québec soient efficaces et équitables, tant pour le client que pour les concepteurs. Ce système repose sur les Règles d’approbation des concours d’architecture, issues d’une vaste expérience internationale.

L’appellation « concours d’architecture de l’Ordre des architectes du Québec » assure donc au promoteur et aux participants des normes élevées de qualité. C’est généralement le conseiller professionnel qui se charge d’obtenir les approbations de l’Ordre.

Type de fichier : pdf

Règles d'approbation des concours d'architecture (2,0 MB) Dernière mise à jour : 12 novembre 2019

Les projets issus de concours au Québec

L’Ordre tient à jour une liste des concours d’architecture achevés qu’il a approuvés depuis 2008.

Il tient également à jour une liste des concours d’architecture en cours auxquels les architectes peuvent participer.

Pour obtenir plus d’information sur les concours au Canada, consultez le Catalogue des concours canadiens du Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle de l’Université de Montréal.