Pierre-Olivier Demeule, boursier du Collège des présidents 2019

Pierre-Olivier Demeule, boursier 2019. Crédit : Sarah Gauthier.

Pierre-Olivier Demeule, finissant à la maîtrise en architecture à l’Université Laval, est le récipiendaire de la bourse du Collège des présidents 2019. Décernée chaque année depuis 1987, cette bourse est remise à un finissant en architecture de talent afin de lui permettre de réaliser un voyage d’études.

Le jury, présidé par Bernard McNamara, ancien président de l'Ordre, et composé de l’actuelle présidente de l’OAQ, Nathalie Dion et Josette Michaud, une ancienne présidente, a sélectionné ce projet parmi les 11 soumis au terme du dernier appel de projet.

Pierre-Olivier Demeule s’intéresse à l’architecture nordique. Son projet est axé sur un thème d’une grande importance et d'actualité dans la société québécoise : celui de d’orienter les pratiques architecturales québécoises pour qu’elles puissent répondre adéquatement aux besoins d’habitat des communautés Autochtones du Nord québécois.

Son itinéraire devrait le mener au Groenland, aux Îles Féroé et en Laponie. En visitant les communautés Inuites, Féroïenne et Samies d’outre-mer, ce voyage propose d’y examiner les défis et les solutions locales de conception et d’aménagement en vue d’orienter les pratiques architecturales québécoises de demain vers des approches durables et soucieuses de la culture et de l’intérêt des populations nordiques.

À son retour du voyage, M. Demeule a l’intention d’organiser une exposition nomade. Composée de croquis à main levée, de dessins analytiques, de photos et de quelques maquettes, cette exposition a pour objectif de reproduire et transmettre authentiquement des exemples probants de formes et de pratiques architecturales adaptées à leur contexte.

Les retombées du projet de M. Demeule seront nombreuses pour la société québécoise. Le projet est en ligne droite avec les principes énoncés dans le Livre blanc pour une politique québécoise de l’architecture, fruit des efforts déployés par l’OAQ depuis quelques années. Les principes et axes d’intervention mis de l’avant rejoignent ceux que l’OAQ prône dans son Livre blanc : faire ressortir le désir d’une architecture qui refléterait l’identité québécoise, tant par l’emploi de matériaux locaux, nobles et durables que par une judicieuse adaptation au climat nordique.

En savoir plus sur le projet de Pierre-Olivier Demeule et sur les précédents récipiendaires de la bourse du Collège des présidents