Esquisses, vol. 23, no 4, hiver 2012-2013

 

Le patrimoine, c’est un peu comme l’autre moitié dans un vieux couple : à force de ne plus la voir, on oublie qu’elle existe. Ce qui explique peut-être qu’au Québec des sites et bâtiments patrimoniaux — anciens ou récents — soient travestis, abandonnés, démolis.

Heureusement, des passionnés se battent pour l’aider à survivre et à franchir le temps : Esquisses est allé fouiller de leur côté. Ils s’intéressent aux patrimoines, quels qu’ils soient –religieux, industriel, rural – et qu’importe l’époque. Ils tentent d’en expliquer les vertus aux profanes ou de les adapter aux usages d’aujourd’hui tout en répondant aux dogmes de notre ère. Et ils ne cherchent peut-être pas à tout conserver, mais à mieux le faire. Regards d’aujourd’hui sur l’avenir de notre passé.

En couverture: La Piscine, Musée d'art et d'industrie André Diligent. Conception: Albert Baert (1992). Restauration: Jean Paul Philippon (2001). Photo: Alain Leprince