Esquisses, vol. 29, no 3, automne 2018

L'OAQ sur la place publique

Politique québécoise de l'architecture

Le premier ministre Philippe Couillard, la présidente de l'OAQ, Nathalie Dion, et la ministre de la Culture et des Communications, Marie Montpetit, au dévoilement de la politique culturelle du Québec le 12 juin
Photo : OAQ

 

Stratégie gouvernementale en architecture

Le 12 juin, la ministre de la Culture et des Communications, Marie Montpetit, présentait la nouvelle politique culturelle du Québec et son très attendu plan d’action. À la grande satisfaction de l’OAQ, le gouvernement s’y engage à «doter le Québec d’une stratégie gouvernementale en architecture». L’OAQ a reçu de la part du ministère l’assurance qu’il jouerait un rôle important dans la rédaction de cette stratégie, étant donné les connaissances et les appuis qu’il a acquis au cours de sa démarche pour l’adoption d’une politique québécoise de l’architecture.

Agenda montréalais pour la qualité en design et en architecture

La Ville de Montréal a lancé le 30 mai son Plan d’action en design, dont la principale mesure est l’élaboration d’un Agenda montréalais pour la qualité en design et en architecture, placé sous la responsabilité du Bureau du design. La démarche s’inscrit dans le droit fil de celle de l’OAQ visant la création d’une politique québécoise de l’architecture pouvant être déclinée dans les municipalités. En effet, c’est lors de l’adoption d’une résolution d’appui à la proposition de l’OAQ par le Conseil municipal, le 27 septembre 2017, que le Bureau du design a reçu ce mandat. L’Agenda et son plan d’action seront élaborés d’ici la fin de 2018, en vue d’une adoption par le Conseil municipal au début de 2019. Il s’appuiera notamment sur la consultation de regroupements professionnels dans les différentes disciplines du design, dont bien sûr l’OAQ.

Retombées du livre blanc

La publication du Livre blanc pour une politique québécoise de l’architecture, en avril dernier, a suscité des rencontres entre l’OAQ et plusieurs acteurs des scènes provinciale et municipale désireux d’en savoir plus sur le projet porté par l’Ordre depuis 2014.

• 10 mai: rencontre entre le service des communications de l’OAQ et des représentants de l’arrondissement de Ville-Marie, qui réfléchit à la possibilité de se doter d’une politique de l’architecture

• 4 juin: discussion téléphonique entre la présidente de l’OAQ, Nathalie Dion, et des membres du cabinet de la ministre Lise Thériault, responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation

• 7 juin: rencontre de la présidente et du directeur général de l’OAQ avec une conseillère politique de François Legault, chef de la Coalition avenir Québec

• 11 juin: rencontre entre Nathalie Dion et des fonctionnaires du ministère de la Culture et des Communications

• 15 juin: présentation de Nathalie Dion devant le conseil d’administration de l’Office des personnes handicapées du Québec

• 21 juin: présentation de Nathalie Dion devant le conseil d’administration de la Société québécoise des infrastructures

• 21 juin: rencontre entre Nathalie Dion et des fonctionnaires du ministère de la Santé et des Services sociaux

  

Consultations

Voie ferrée sous le viaduc Rosemont, secteur Bellechasse
Photo : Jean Gagnon

 

Accessibilité des logements

Un nouveau règlement modifiant le Code de construction (chapitre I, Bâtiment) visant l’accessibilité à l’intérieur des logements a été publié le 18 juillet. Cette nouvelle réglementation exige une accessibilité minimale (ou «visitabilité») à l’intérieur des nouveaux logements assujettis afin qu’une personne handicapée puisse accéder à certaines pièces et y circuler aisément. Elle offre également le choix aux maîtres d’ouvrage d’aller plus loin et de construire des logements adaptables, c’est-à-dire faciles à adapter ultérieurement aux besoins d’une personne ayant des incapacités.

Rappelons que l’OAQ faisait partie des intervenants ayant réagi à l’absence de disposition sur l’adaptabilité dans le projet de Code de construction en 2014. Il participe en outre au Comité consultatif permanent sur l’accessibilité et la sécurité des bâtiments aux personnes handicapées et il avait pris position sur le projet de règlement.

Secteur Bellechasse

Mise sur la glace en 2012, la planification du secteur Bellechasse, aux abords de la station de métro Rosemont, à Montréal, est revenue à l’ordre du jour à la suite de la décision de la Société de transport de Montréal (STM) de construire un nouveau garage et de libérer des terrains, permettant ainsi l’érection du nouveau quartier.

La consultation devant mener à un programme particulier d’urbanisme (PPU) pour ce secteur a donc repris. La Ville de Montréal souhaite en faire un écoquartier exemplaire. L’OAQ, qui avait participé à la première phase, s’est joint aux ateliers thématiques qui ont eu lieu en juin. L’exercice doit se poursuivre durant plusieurs mois.

Règlements sur les contrats des organismes publics

Le 27 juin, le gouvernement a publié à la Gazette officielle un projet de règlement modifiant plusieurs règlements sur les contrats des organismes publics. Celui-ci ouvre la voie à l’attribution de mandats d’architecture au «plus bas soumissionnaire» par la Société québécoise des infrastructures et par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports.

L’OAQ s’inquiète des répercussions sur la qualité architecturale qu’entraînerait l’adoption de ces dispositions et remarque que le texte est en contradiction avec la récente annonce de la volonté de doter le Québec d’une Stratégie gouvernementale en architecture.

L’OAQ a transmis ses commentaires au gouvernement durant la période prévue à cet effet et a cosigné une lettre ouverte exprimant les préoccupations de nombreux acteurs de la construction à l’égard de ce projet de règlement («Faudra-t-il un autre viaduc de la Concorde?», La Presse+, 8 août 2018).

Législation sur la copropriété

La présidente de l’OAQ a été invitée à participer à une journée d’échanges sur la copropriété divise, tenue le 11 mai par la ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation, Lise Thériault. Ce moment de réflexion, qui réunissait un panel d’experts et d’acteurs de la copropriété et de la construction résidentielle, visait à affiner le projet de loi sur l’habitation en préparation. Nathalie Dion a profité des discussions pour rappeler que l’obligation de surveillance des travaux par les professionnels est une revendication de longue date de l’OAQ. Cela permettrait, a-t-elle précisé, d’améliorer la qualité des copropriétés dès leur construction.

Déontologie des administrateurs

L’OAQ a transmis, le 26 avril, ses commentaires à l’Office des professions au sujet du projet de règlement sur les normes d’éthique et de déontologie des administrateurs du Conseil d’administration d’un ordre professionnel. L’OAQ, globalement en accord avec le texte, a proposé quelques modifications concernant, par exemple, la gestion des conflits d’intérêts.

 

Prise de position

Alliance ARIANE

L’Alliance ARIANE, un regroupement d’organismes dont fait partie l’OAQ, a interpellé le 19 juin les candidats aux élections provinciales en dévoilant sa feuille de route pour l’aménagement du territoire. Il s’agit d’une démarche devant mener, d’ici deux ans, à l’adoption d’une politique nationale d’aménagement du territoire pour le Québec. Cette proposition fait suite au forum Savoir où on s’en va, tenu en février, où une centaine de décideurs de tous horizons ont convenu de la nécessité d’une telle politique.

La feuille de route propose d’emblée la création d’un ministère de l’Aménagement du territoire et du Soutien aux collectivités, puis l’organisation de consultations et d’un sommet sur le sujet dans les 100 premiers jours du mandat du prochain gouvernement. Viendrait ensuite l’élaboration d’une première politique nationale d’aménagement du territoire, en parallèle avec l’adoption d’un projet de loi l’instaurant formellement. L’alliance compte rencontrer les principaux partis politiques pour leur présenter la démarche.

Municipalités

Développement durable et transition énergétique : le Québec doit pouvoir compter sur le monde municipal est le titre de la lettre ouverte publiée dans La Presse+, le 15 mai, par cinq personnalités, dont Nathalie Dion. Constatant, exemples à l’appui, que les municipalités peuvent représenter non seulement une force de progrès, mais aussi une force d’inertie dans la construction d’une société plus durable, les auteurs appellent les acteurs du monde municipal à assumer davantage leurs responsabilités.

Implantation des commerces

Le 10 mai dernier, La Presse+ publiait la lettre d’opinion intitulée Le commerce change, c’est le temps de changer, cosignée par Nathalie Dion et cinq autres personnalités. Les signataires font état d’un urgent besoin de réflexion et de planification pour contrer l’éparpillement commercial. Celui-ci entraîne en effet des conséquences néfastes, dont une pression indue sur le territoire naturel et agricole, la congestion des routes, la fuite de revenus pour les municipalités et la dévitalisation des noyaux villageois.

 

Suivis

Dalle-parc de l’échangeur Turcot

Les années de mobilisation de citoyens, d’organismes et d’élus pour le retour de la dalle-parc cycliste et piétonne retirée en catimini du projet de l’échangeur Turcot ont porté leurs fruits. Le ministère des Transports et la Ville de Montréal ont confirmé, le 18 juin, que la dalle redevenait une priorité, ce dont fait foi le financement conjoint d’une étude d’opportunité. Outre la réalisation de la dalle-parc, celle-ci visera plus largement les abords du secteur. Un nouveau parc-nature doit y être créé.

Des consultations devant l’Office de consultation publique de Montréal sont prévues avant la fin de 2018. L’OAQ, qui s’est prononcé à plusieurs reprises pour une infrastructure de transport actif de qualité et un lien entre les quartiers concernés, entend y participer.

Transition énergétique

Le nouvel organisme Transition énergétique Québec a présenté, le 11 juin dernier, son Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques 2018-2023. On y trouve quelques mesures liées au bâtiment, dont:

• rehausser les exigences minimales d’efficacité énergétique des nouvelles constructions (dès 2019 pour le grand bâtiment);

• publier une norme volontaire applicable aux bâtiments existants et aux nouveaux bâtiments en 2021-2022;

• revoir la mécanique de mise à jour réglementaire afin de permettre une mise à jour tous les cinq ans;

• lancer un projet pilote de cotation énergétique obligatoire pour les nouvelles constructions et lors de la revente des maisons unifamiliales en 2021-2022;

• publier une stratégie du bâtiment durable en 2021-2022;

• doter le Québec d’outils de modélisation énergétique des bâtiments.

Rappelons que l’OAQ avait déposé un mémoire lors de la consultation préalable à la définition du plan directeur.

Architecture scolaire

Le 5 juin, le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, a annoncé les sept projets d’écoles et les commissions scolaires associées retenus par le Lab-École, le groupe de réflexion qui vise à concevoir l’école de demain et à favoriser la réussite scolaire. Il s’agit de quatre nouvelles constructions et de trois agrandissements ou transformations dont le budget total s’élève à environ 60 M$. Nathalie Dion est membre du conseil d’administration de cet organisme, lancé à l’initiative de l’architecte Pierre Thibault, du chef Ricardo Larrivée et de l’athlète Pierre Lavoie.

Quelques jours avant, la Commission scolaire de Montréal a adopté une résolution proposant que certains de ses projets d’agrandissement ou de nouvelles constructions puissent bénéficier de concours d’architecture. Fait à rappeler: l’OAQ et la CSDM se sont rencontrés à quelques reprises pour discuter de la qualité de l’architecture des écoles.

Appel à projets de C40

La Ville de Montréal a lancé en mars un appel à projets concernant le site de la cour de voirie de la Commune. Ce processus s’inscrit dans la foulée du mouvement mondial Reinventing Cities du C40, un réseau de métropoles engagées dans la lutte contre les changements climatiques.

Les concurrents, des équipes pluridisciplinaires, doivent d’abord soumettre leurs propositions, puis la lauréate doit acheter le site afin de mettre en œuvre son projet. Il s’agit d’un mode de réalisation inédit de type «clés en main» ou «concepteur-constructeur» impliquant une réflexion sur le développement durable et la vente d’un terrain public en centre-ville. L’OAQ suit avec attention cette expérimentation. 

 

Évènements

Remise des permis

Le 9 juin dernier, l’OAQ saluait l’entrée dans la profession de plus d’une centaine d’architectes lors de la célébration annuelle de remise des permis. Grâce à l’accueil de 171 nouveaux architectes, le tableau de l’Ordre a maintenant dépassé le cap historique des 4000 membres.

L’évènement a aussi été l’occasion de souligner la carrière exceptionnelle de Roger D’Astous, à qui l’OAQ a décerné la médaille du Mérite à titre posthume. Un hommage lui a été rendu en présence de sa famille et de son bras droit, Michel Catrice. Autre moment fort, la bourse du Collège des présidents 2018 a été remise à Patricia Johnsson afin de lui permettre de réaliser un voyage d’études. La finissante en architecture de l’Université Laval s’intéresse à l’adaptation du cadre de vie au vieillissement de la population. Elle étudiera des milieux de vie de personnes âgées en Italie, au Japon et au Québec.

Reconnaissance pour Nathalie Dion

La présidente de l’OAQ a été reçue fellow de l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) le 31 mai dernier. Elle a été honorée pour avoir piloté la conversation publique sur une politique québécoise de l’architecture.

Fusion jeunesse

Répondant à l’invitation de l’organisme Fusion Jeunesse, Nathalie Dion était présente au Festival Éducation du Futur, le 16 mai dernier. Elle participait au jury devant désigner les lauréats parmi une vingtaine de projets issus du programme Design environnemental, qui contribue au développement de la conscience environnementale et sociale des élèves du primaire en les guidant dans la conception et la réalisation d’un projet de design de l’environnement. L’aménagement qui en résulte constitue un legs pour leur communauté scolaire et leur quartier.

Table ronde chez Lemay

Le 10 mai, Nathalie Dion a présenté la démarche de l’OAQ visant l’adoption d’une politique québécoise de l’architecture lors de la table ronde Architecture – Les effets de la qualité, organisée par Lemay. La présidente prenait la parole aux côtés d’Alan DeSousa, maire de l’arrondissement de Saint-Laurent, et de Marc-André Carignan, animateur et chroniqueur en développement urbain. L’évènement, ouvert au public, était animé par Éric Pelletier, architecte et associé principal chez Lemay. Le lendemain, la présidente est revenue sur le même thème alors qu’elle était invitée à l’émission Le tour de l’île, à la radio de CIBL.

 

Visibilité

Ordres professionnels

Le directeur général de l’OAQ, Jean-Pierre Dumont, fait partie des personnalités citées dans un dossier sur les ordres professionnels publié le 1er juin dans Le Soleil. Il y parle des avancées des ordres en matière de reddition de comptes, de gouvernance et de représentation du public, en plus de faire état de la reconnaissance des compétences des architectes formés à l’étranger. Mentionnons que l’OAQ a fait paraître une publicité dans ce même numéro. «Au-delà des plans, l’architecte dessine l’avenir» en était le slogan.