Esquisses, vol. 29, no 3, automne 2018

TechnologiePercées à surveiller

Projet de démonstration de l’entreprise Art Massif : un abri soleil en résille de bois destiné aux employés de l’usine de Saint-Jean-Port-Joli

Ces dernières années, le bois a été porteur d’innovations. La recherche se poursuit et même s’accélère. Voici un aperçu des projets sur lesquels planchent les chercheurs.

Sylvie Lemieux

 

Des tours dans le vent

Il y a encore beaucoup à découvrir sur les bâtiments en bois de grande hauteur, en particulier sur la manière dont ils réagissent au vent. Le centre de recherche FPInnovations mène actuellement une étude à cet égard. Ses chercheurs ont installé des instruments de mesure dans la tour Origine, à Québec, et dans l’ensemble Arbora, à Montréal, afin de mesurer de façon continue la vitesse du vent ainsi que l’accélération de ces bâtiments à leur dernier étage. Ils se sont aussi intéressés à la vibration, qui peut être source d’inconfort pour les occupants. Selon Samuel Cuerrier Auclair, chercheur chez FPInnovations, l’analyse préliminaire des données indique que les deux bâtiments se comportent très bien sous les charges de vent. Au bout du compte, ces travaux devraient déboucher sur une évolution des pratiques, explique-t-il. «L’analyse de ces données permettra de mettre au point des outils de dimensionnement et d’optimisation pour la performance des bâtiments en bois de grande hauteur sous charges de vent. Cela servira à donner des lignes directrices aux ingénieurs.»

 

 

Cap sur l'industrialisation

L’Université Laval a obtenu, en juin dernier, un financement de près d’un million
de dollars pour mettre sur pied un programme de recherche visant à stimuler la construction modulaire en bois au Québec. Plusieurs partenaires industriels sont associés au projet, dont Maisons Laprise et Pro-Fab, deux fabricants de maisons usinées qui se sont lancés dans la construction en hauteur. «L’un des objectifs est de trouver des solutions techniques et mécaniques aux défis d’ingénierie des fabricants. Ils ont un savoir-faire dans la construction de maisons individuelles, mais leurs méthodes de fabrication doivent être adaptées aux multilogements en hauteur», explique Pierre Blanchet, superviseur du projet et titulaire de la Chaire industrielle de recherche sur la construction écoresponsable en bois (CIRCERB).

La démarche vise également à aider ces entreprises à travailler en consortiums et, ainsi, devenir plus concurrentielles sur les marchés d’exportation. Pro-Fab réalise 5 % de ses ventes aux États-Unis, une part qu’elle veut augmenter. «Il y a une grande demande actuellement pour la construction de multilogements du côté américain, explique Martin Roy, président-directeur général de l’entreprise. Ce sont des projets d’envergure qu’on ne peut pas réaliser seul. D’où l’idée de s’associer entre fabricants.»

 

La résille de bois : performante et économique

Plus répandues en Europe, les structures en résille de bois sont encore peu employées dans le bâtiment au Canada. Composées d’un enchevêtrement de lamelles de bois disposées en losanges ou en d’autres formes géométriques, elles présentent pourtant des avantages indéniables. Comparativement à une charpente traditionnelle, ce système optimisé nécessite moins de matériaux pour une même portée. La construction devient «plus économique à fabriquer et tout aussi résistante», explique Steve Desrosiers, président d’Art Massif, un fabricant de structures en bois lamellé-collé qui mène actuellement des recherches avec le CIRCERB afin de mettre au point une résille de bois structurale.

L’entreprise planche aussi sur un projet d’agrandissement de son usine de Saint-Jean-Port-Joli avec une charpente en résille. Elle finalise également une entente avec un client du secteur privé pour une nouvelle construction utilisant ce procédé. L’assemblage de ces structures, dont les pièces rappellent celles d’un casse-tête, est toutefois complexe. «Il faut améliorer la gestion de chantier afin que le produit soit concurrentiel», ajoute Steve Desrosiers. Moins adaptées aux bâtiments en hauteur, les résilles peuvent être utilisées dans les grands projets commerciaux ou industriels.