Concours d'architectureDossier en évolution

Futur complexe aquatique, Laval, NFOE et HCMA
Illustration: NFOE et HCMA © Ville de Laval

De l’eau a coulé sous les ponts depuis la publication du dernier article d’Esquisses sur les concours d’architecture, à l’automne 2016. Voici un aperçu des derniers développements.

Hélène Lefranc

Discussions avec les ministères

Les échanges sur l’encadrement des concours se sont poursuivis ces derniers mois entre les ministères, la Ville de Montréal et le comité des concours de l’OAQ.

Le dialogue a repris entre le ministère de la Culture et des Communications (MCC) et l’OAQ à propos de la notion de conflit d’intérêts et d’apparence de conflit d’intérêts. Quand une firme craignant d’être exclue d’un concours a interpellé le MCC, des divergences sont apparues quant à l’interprétation d’un article révisé du règlement type du ministère. Il semblait également y avoir un malentendu quant aux règles d’approbation de l’OAQ. Ce dernier a donc mené une réflexion afin de proposer au ministère une position respectant l’esprit des concours et tenant compte des inévitables enjeux éthiques. La proposition a été transmise en décembre, et les discussions se poursuivent.

Par ailleurs, un rapprochement a eu lieu entre l’OAQ et le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT), qui élabore actuellement son propre cadre réglementaire avec le Bureau du design de la Ville de Montréal. Les discussions portent sur le Règlement type pour un concours d’architecture, pluridisciplinaire ou de design émanant de ces deux organismes ou visant l’encadrement des concours d’architecture financés par le MAMOT dans les différentes municipalités québécoises. La version définitive du Règlement n’est toujours pas publiée. La tenue du concours pour le complexe aquatique de Laval ainsi que d’autres projets financés par le MAMOT ont toutefois pu aller de l’avant.

État d’avancement des concours

Futur complexe aquatique, Laval, NFOE et HCMA
Illustration: NFOE et HCMA © Ville de Laval

Les projets faisant l’objet d’un concours d’architecture se multiplient, bien que certains prennent plus de temps que prévu. Voici à quelle étape en sont les concours récemment entrepris :

• Complexe aquatique de Laval : terminé. Lauréats : NFOE et HCMA, architectes en consortium (annoncés le 17 janvier).      

• Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture de Chambly : terminé. Lauréats : Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte, architectes en consortium (annoncés le 6 octobre).     

• Bibliothèque Saint-Sulpice, à Montréal : lancé par BAnQ le 11 janvier.   

• Auditorium de la Cité étudiante de la Haute-Gatineau, à Maniwaki : approuvé par l’OAQ.       

• Bibliothèque Gabrielle-Roy à Québec : approbation en cours.      

• Bibliothèque de Gatineau : approbation en cours.       

• Bibliothèque Maisonneuve, à Montréal : approbation en cours.

• Bibliothèque L’Octogone, à LaSalle : annoncé.     

• Bibliothèque de Villeray : annoncé.

• Musée d’art contemporain de Montréal : annoncé.    

• Centre international de recherche et de création en théâtre pour l’enfance et la jeunesse Le Cube : suspendu.

Révision statistique

L’OAQ a revu les statistiques présentées dans son article sur les concours tenus entre 2008 et 2015 à la lumière d’une précision obtenue au sujet du Stade de soccer de Montréal. (Il s’agissait d’un concours ouvert en deux étapes et non d’un concours en deux étapes sur dossier de candidature.)

Les données s’en trouvent modifiées comme suit :  

• Les quatre concours ouverts (en une étape anonyme ou en deux étapes avec une première étape anonyme) ont attiré en moyenne 40 participants.

• Dans trois des quatre concours ouverts, les lauréats n’ont pas réussi ensuite à se qualifier pour un concours traditionnel en deux étapes.     

• Les 18 concours avec dossiers de qualification en première étape ont attiré en moyenne 17 participants.

Nous remercions Rémy-Paul Laporte, gestionnaire de projets à la Ville de Montréal, d’avoir attiré notre attention sur cette omission.