Esquisses, vol. 28, no 1, printemps 2017

Prix Ernest-CormierDécerné à Daoust Lestage

Promenade Samuel-De Champlain, Québec, Daoust Lestage
Photo : Marc Cramer

Le gouvernement du Québec a décerné le prix Ernest-Cormier 2016 à l’architecte et urbaniste Renée Daoust et à l’urbaniste Réal Lestage. La cérémonie de remise a eu lieu le 9 novembre à l’hôtel du Parlement en présence du ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, et de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade. 

Les deux lauréats sont à la tête de la firme d’architecture et de design urbain Daoust Lestage, qui a piloté des projets tels que le Quartier international, l’édifice Jacques-Parizeau (siège social de la Caisse de dépôt et placement du Québec) et la place des Festivals, à Montréal, ainsi que la promenade Samuel-De Champlain et l’esplanade du Parlement, à Québec.

Le prix Ernest-Cormier vise à reconnaître l’ensemble d’une œuvre dans les domaines de l’architecture, de l’architecture du paysage, de l’urbanisme, du design industriel, du design d’intérieur et du design urbain. Les lauréats reçoivent une médaille en argent ainsi qu’une bourse de 30 000 $.

Rappelons que le gouvernement du Québec a créé le prix Ernest-Cormier en 2014 dans une volonté de reconnaître l’architecture et le design comme des disciplines culturelles. Il a intégré cette distinction aux Prix du Québec, remis annuellement dans plusieurs domaines de la culture et des sciences. Les premiers lauréats ont été Gilles Saucier et André Perrotte, en 2014. Le prix n’a pas été attribué en 2015.