L’OAQ dévoile aujourd’hui sa vision en matière de transition socioécologique, élaborée à la suite d’une vaste démarche de consultation auprès de ses membres.

Cette vision, qui s’inscrit dans le plan stratégique 2022-2025 de l’OAQ, a été adoptée par son conseil d’administration en août dernier.

Pour l’OAQ, il est urgent que la profession d’architecte se positionne collectivement face aux crises climatique et écologique qui sévissent actuellement. Quelle est la responsabilité des architectes face à ces crises ? Quelle doit être leur contribution? Comment leur leadership doit-il s’exprimer ? Quelles pratiques leur faut-il mettre en œuvre en priorité ?

Pour répondre à ces questions, l’OAQ a convié ses membres à une réflexion qui s’est échelonnée de janvier à mai 2022. À l’aide des données et des idées recueillies lors d’un sondage et d’un atelier de discussion, il a formulé l’énoncé de vision suivant :

L’architecte joue un rôle catalyseur dans la réalisation d’un cadre bâti pérenne, sobre en ressources et généreux en mieux-être, bénéfique aux communautés et aux écosystèmes.

Cette vision sous-tend un plan d’action, actuellement en cours d’élaboration, grâce auquel l’Ordre offrira aux architectes et stagiaires un accompagnement à la hauteur du défi actuel. Certaines actions sont par ailleurs sur le point d’être lancées, notamment l’activité de formation Milieux de vie durables et résilients, que les architectes pourront suivre en ligne à compter du 30 septembre prochain.