Pôle culturel de Chambly * Lauréat *

Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes en consortium

Bâtiments culturels

Lieu:

Chambly, Québec

Jury

Par sa composition en strates décalées, la volumétrie de ce nouveau bâtiment fait écho à la topographie de la rive sud du Saint-Laurent et s’insère dans le paysage suburbain sans le désavouer. Les dessins témoignent d’une réflexion judicieuse sur les usages, dont ils prévoient l’évolution au fil des saisons afin d’accueillir une programmation changeante d’activités et d’événements culturels, sportifs et communautaires. Malgré un budget limité, le projet parvient à insuffler du caractère et de la vitalité à son milieu, envisagé comme un véritable écosystème.

Projet lauréat d’un concours d’architecture lancé en 2016 pour la conception du Pôle culturel de Chambly, ce projet mobilisateur permet à la Ville de rayonner dans la province sur le plan de la culture et des arts. Affirmant une présence unique aux abords du Boulevard de Périgny dans le secteur patrimonial, le bâtiment d’une superficie de 3 250 m² héberge deux programmes principaux, soit une bibliothèque de 1 400 m² et une salle multifonctionnelle de 1 185 m² pouvant accueillir 384 personnes assises à l’italienne et quelque 278 personnes en formulecabaret.

Témoin de l’effervescence culturelle et communautaire de la ville  de Chambly, ce regroupement créé un nouveau type de bâtiment civique : un « hub culturel » pour l’ensemble de la communauté.   Uni par un grand hall, ce nouveau centre citoyen offre des espaces flexibles où toute la population peut s’investir à différentes vitesses. Lieu de rassemblement, d’exposition et de lecture, le Pôle culturel peut s’adapter à une clientèle variée souhaitant bénéficier de la multitude de servicesofferts.

Le concept architectural proposé floue les limites fonctionnelles et ouvre ses programmes sur l’environnement urbain. La volonté de décloisonner les programmes permet de réinventer l’expérience de l’institution publique comme un lieu adaptable dans le temps. La richesse du concept architectural tient à la fois dans la flexibilité de chacun des éléments programmatiques et dans les espaces liants qui deviennent des lieux en soi. Cette réciprocité programmatique permet des scénarios d’appropriation et d’usages qui dépassent les limites définies des espaces et peuvent s’étendre au-delà des fonctions attribuées. Ouvert et accueillant, le bâtiment répond physiquement à cette multitude de scénarios alors que sa volumétrie fluide et articulée en trois corps lui confère le caractère iconique d’un lieu civique majeur.

Lieu:

Chambly, Québec