L’architecte est un concepteur et un conseiller. Grâce à sa vision d’ensemble, il est le seul professionnel à vous offrir un accompagnement complet à chacune des étapes de votre projet de construction, d’agrandissement ou de modification d’un bâtiment, dont les aménagements intérieurs.

Sa formation généraliste lui permet de prendre en compte une pluralité d’aspects complexes afin de concevoir un projet sur mesure qui répond à vos besoins et respecte les limites de votre budget. De la programmation à l’occupation du bâtiment, il s’assure que tous les intervenants travaillent selon la vision que vous avez établie ensemble.

Économie d’énergie, confort des occupants, optimisation de l’espace, facilité d’entretien et contribution positive à votre quartier sont autant d’avantages dont il peut vous faire bénéficier.

Maison Wilson, la SHED architecture. Photo : Maxime Brouillet

Un professionnel compétent et encadré

Il est obligatoire d’être membre de l’Ordre des architectes du Québec (OAQ) pour porter le titre d’architecte au Québec et poser les actes réservés à la profession.

L’OAQ atteste la compétence de ses membres par un processus rigoureux :

  • Obtention d’un baccalauréat et d’une maîtrise en architecture;
  • Stage professionnel de 3720 heures;
  • Réussite de l’examen d’admission;
  • Obtention d’un permis de pratique.

L’OAQ s’assure que ses membres :  

  • se soumettent à l’inspection professionnelle;
  • suivent un programme de formation continue obligatoire;
  • respectent un code de déontologie;
  • souscrivent une assurance responsabilité professionnelle.

Quand est-il obligatoire de faire appel à un architecte ?

La nouvelle Loi sur les architectes, adoptée et entrée en vigueur le 24 septembre 2020, attribue à l’architecte plusieurs actes réservés dans l’exercice de l’architecture. Ces actes réservés sont les suivants :

  1. Préparer, modifier, signer et sceller un plan, un devis, un cahier des charges, un certificat des travaux, un rapport d’expertise ou un rapport de surveillance relatifs à la construction, à l’agrandissement ou à la modification d’un bâtiment
  2. Surveiller des travaux relatifs à la construction, à l’agrandissement ou à la modification d’un bâtiment, notamment aux fins de produire une attestation de conformité exigée en vertu d’une loi
  3. Dans l’exercice d’une activité professionnelle visée dans les deux paragraphes qui précèdent, donner un avis ainsi que signer et sceller un avis écrit.

Pour l’application de la loi, est assimilé à la construction, à l’agrandissement ou à la modification d’un bâtiment ou d’une partie du bâtiment, l’aménagement intérieur d’un bâtiment lorsque ces actions ont pour effet d’en changer l’usage ou d’en affecter l’intégrité structurale, les murs ou séparations coupe-feu, les issues et leurs accès ou l’enveloppe.

Les exceptions

Bien que l’intervention d’un architecte soit un gage de qualité, elle n’est pas obligatoire pour les bâtiments suivants :

  1. Une habitation unifamiliale isolée, ayant, après la réalisation des travaux, au plus un étage de sous-sol, une hauteur de bâtiment ne dépassant pas deux étages ainsi qu’une superficie brute totale des planchers inférieure à 600 m2
  2. Une habitation unifamiliale jumelée ou en rangée, une habitation multifamiliale d’au plus quatre unités, un établissement commercial, un établissement d’affaires, un établissement industriel ou une combinaison de ces habitations ayant, après réalisation des travaux, au plus un étage de sous-sol, une hauteur de bâtiment de dépassant pas deux étages ainsi qu’une superficie brute totale des planchers inférieure à 300 m2
  3. Un silo, un ouvrage de stockage de déjections animales ou une plate-forme servant à l’entreposage d’aliments pour animaux
  4. Un établissement agricole ayant, après la réalisation des travaux, deux étages et une superficie brute totale des planchers inférieure à 300 m2.
  5. Un établissement agricole nouveau ayant, après réalisation des travaux, au plus un étage et une superficie brute totale des planchers inférieurs à 750 m2 et un tel établissement agrandi ou modifié ayant, après réalisation des travaux, au plus un étage et une superficie brute totale des planchers inférieure à 1 050 m2 .

Type de fichier : pdf

Tableau comparatif de l'ancien et du nouveau texte de loi (182,7 KB) Dernière mise à jour : 5 novembre 2020

Les services de l’architecte

La programmation

L’architecte analyse vos besoins tout en étudiant les aspects liés à l’emplacement, aux accès, aux exigences de performance énergétique et à la réglementation, entre autres. Il vous soumet ensuite un programme architectural qui décrit la forme et l’ensemble des caractéristiques (esthétiques, techniques, etc.) du bâtiment, ainsi que son budget.

La conception

L’architecte transpose le programme en croquis, esquisses et dessins qu’il vous soumet et qu’il modifie au fil de vos échanges. Il coordonne également les documents d’architecture avec ceux produits par les autres professionnels, comme les ingénieurs. Le concept final que vous validez établit une estimation précise du coût des travaux. L’architecte réalise ensuite les plans et devis définitifs et les documents d’appel d’offres. Le langage du devis est précis afin que les soumissions des entrepreneurs soient claires et faciles à évaluer.

La réalisation

L’architecte peut vous accompagner dans la sélection de l’entrepreneur, ainsi que dans les négociations entourant la signature du contrat de construction. Il coordonne alors les activités de l’ensemble des intervenants et évalue la progression des travaux en fonction du budget et de l’échéancier. Si vous lui en confiez le mandat, l’architecte peut assurer la surveillance des travaux afin de vous assurer d’un produit conforme aux plans et devis.

L’occupation

L’architecte peut vous accompagner afin d’optimiser l’exploitation du bâtiment en fonction de sa durée de vie.

Un architecte, un ingénieur ou un technologue en architecture?

L’architecte

  • est un diplômé universitaire membre d’un ordre professionnel;
  • possède une vue d’ensemble de tout projet d’architecture qu’on lui confie;
  • conseille son client et prend toutes les dispositions pour mener à bien le projet;
  • coordonne l’intervention des autres professionnels comme l’ingénieur, le technologue en architecture, l’architecte-paysagiste ou l’arpenteur-géomètre;
  • prépare, signe et scelle les plans et devis d’architecture;
  • assure l’administration du contrat de construction;
  • donne des avis sur des aspects techniques relevant de l’architecture.

L’ingénieur

  • est un diplômé universitaire membre d’un ordre professionnel;
  • est spécialisé en structure, en mécanique, en électricité ou dans un autre domaine;
  • donne des avis sur des aspects techniques relevant de sa spécialité;
  • prépare des plans, des calculs et des devis relevant de sa spécialité.

Le technologue en architecture

  • est un diplômé du collégial, membre ou non d’un ordre professionnel;
  • planifie ou effectue des travaux de nature technique sous la supervision de l’architecte ou de l’ingénieur.