Depuis le 21 juillet 2022, le site Internet de l’OAQ affiche la liste des personnes condamnées, ces cinq dernières années, pour exercice illégal de la profession d’architecte, pour usurpation du titre d’architecte ou pour une autre infraction pénale à la Loi sur les architectes ou au Code des professions.

« Jusqu’à présent, il était difficile de connaître les noms des contrevenants, cette information n’étant pas disponible sur les plateformes juridiques grand public », explique Sophie Godin, avocate, conseillère et enquêtrice à l’OAQ. 

Plusieurs dénonciations proviennent des architectes. « Les membres de l’Ordre pourront constater que leurs signalements sont pris au sérieux et que nous n’hésitons pas à intervenir, ajoute l’avocate. Et le descriptif donne une bonne idée de la nature des infractions. »