Face à la menace des variants de la COVID-19, hautement plus contagieux, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) exige désormais le port du masque médical en continu à l’intérieur dans les milieux de travail. Cette obligation s’applique partout au Québec, dès le 8 avril

Le port du masque médical en continu, ou d’un masque attesté par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ), devient une mesure additionnelle à respecter à l’intérieur pour limiter la propagation du virus et de ses variants, en plus de la distanciation physique et de la présence de barrières physiques. Sont autorisés les masques suivants :

  • Masques médicaux (de procédure ou chirurgical) ou non médicaux attestés ASTM F2100 (le niveau 1 est suffisant) et EN14683 type IIR.
  • Masques non médicaux attestés BNQ 1922-900.

Pour le travail à l’extérieur, le port d’un masque médical ou d’un masque attesté par le BNQ est exigé si des interactions à moins de deux mètres avec des collègues de travail peuvent se produire. 

Rappelons que dans toutes les régions du Québec, et ce, peu importe le palier d’alerte, le télétravail est obligatoire pour les personnes qui travaillent normalement dans les bureaux, à l’exception de celles dont la présence sur les lieux de travail est jugée nécessaire par l’employeur. Il est de la responsabilité de ces derniers de faire respecter toutes les mesures pour assurer la santé et la sécurité de leur personnel sur les lieux de travail. Dans les cas où la présence d’un(e) employé(e) serait jugée indispensable, il est recommandé que l’employeur fournisse un masque adéquat parmi ceux susmentionnés.