Le 15 juillet 2020, le gouvernement du Québec a annoncé qu’à partir du 18 juillet, les employeurs privés dont le personnel travaillait à domicile pourront autoriser un retour de leurs effectifs avec un taux d’occupation pouvant atteindre un maximum de 25 % par entreprise. Le gouvernement souligne par ailleurs que « 25 % est un maximum, et non pas un objectif à atteindre ».

Le télétravail demeure toujours une mesure fortement encouragée pour les activités qui peuvent se poursuivre à distance. Les entreprises qui souhaitent un retour des effectifs sur le lieu de travail doivent mettre en place les mesures sanitaires préconisées dont le respect de la distanciation sociale de 2 mètres entre les individus afin de protéger la santé des employés et de la population.

Précisions sur le port du masque ou du couvre-visage

Les entreprises doivent prendre note qu’à compter du 18 juillet, le port du masque ou du couvre-visage sera obligatoire dans toutes les aires communes d’établissement, notamment ceux d’édifices à bureaux comme les halls d’entrée, les ascenseurs et les corridors, puisque la distanciation physique de deux mètres n’y est pas possible.

Sauf dans ces espaces communs, l’obligation de porter le masque ne s’applique pas aux personnes qui travaillent ou qui exercent leur profession dans les lieux publics fermés ou partiellement couverts, dont les cabinets d’architecture. Ces personnes demeurent soumises aux règles spécifiques qui leur sont applicables en matière de santé et de sécurité du travail quant au port du masque ou du couvre-visage (source : quebec.ca).